La région de Thetford est en mode séduction auprès des producteurs de cinéma et la présence récente, à Thetford Mines, du directeur du Bureau du Cinéma et de la Télévision de Chaudière-Appalaches (BCTCA), M. Daniel Ferland, n’a pu que confirmer cet état de fait.

« Thetford est un modèle pour le Bureau du Cinéma et de la Télévision de Chaudière-Appalaches et cette forme de tourisme d’affaires nécessite des besoins bien particuliers », d’affirmer M. Ferland lors d’une conférence prononcée devant près d’une cinquantaine de personnes provenant des milieux de l’hôtellerie, de la restauration, du monde municipal de même que d’autres partenaires potentiels.

Daniel Ferland

M. Ferland a entretenu son auditoire de l’importance d’un Bureau du Cinéma et de la Télévision, de repérages de sites intéressants et de retombées économiques. « Si on n’est pas là, ce sont les autres régions qui vont en profiter. À Thetford Mines, les inconvénients au chapitre des tournages sont mineurs. Ils sont beaucoup moins importants qu’à Lévis, Québec et Montréal. La réalité de Montréal est très différente. Et il n’en coûte pas plus cher de tourner à Thetford Mines qu’à Montréal », d’expliquer Daniel Ferland soulignant la satisfaction plus grande des producteurs quand ils peuvent compter sur l’existence et les services d’un Bureau du Cinéma et de la Télévision.

C’est devant un auditoire très attentif que le conférencier a parlé d’hébergement, d’alimentation, d’essence et de nombreuses autres dépenses de production engendrées par la construction des décors. « Sur un plateau de tournage, on refait un monde. » Il a aussi souligné l’importance non négligeable de dépenses personnelles effectuées par les membres des équipes de tournage.

M. Ferland a noté que de nombreux paysages, sites de tournage, routes étaient accessibles pour les producteurs dans la région de Thetford et que, souvent, ces derniers adaptaient leur histoire à partir de ces éléments.

 Plusieurs productions ont été tournées en tout ou en partie dans la région de Thetford. En voici une liste non exhaustive :

  • The Hummingbird Project (sortie en 2018) de Kim Nguyen
  • Les affamées de Robin Aubert (2017)
  • Fauve (2017), un court métrage de Jérémy Comte
  • Pieds nus dans l’aube (2017) de Francis Leclerc
  • Le vrai du faux (2014) de Émile Gaudreault
  • Gaspé Copper (2013) de Alexis Fortier-Gauthier
  • Saints-Martyrs-des-Damnés (2005) de Robin Aubert
  • Asbestos (2002), minisérie réalisée par André Mélançon
  • Scoop (1992 à 1995) (1 épisode) de Fabienne Larouche et Réjean Tremblay
  • Thetford au milieu de notre vie (1980) de Iolande Cadrin-Rossignol et Fernand Dansereau
  • Mon oncle Antoine (1971) de Claude Jutra
  • Poussière sur la ville (1968) de Arthur Lamothe

Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez contacter Geneviève Clavet Roy au 418 423-3333 ou par courriel à conseil@regionthetford.com.

Source : Martin Fecteau