Il ne peut se promener dans les endroits publics sans être reconnu par ses concitoyens tant il leur est apparu de diverses manières dans le cadre d’une situation qui lui est favorite : le théâtre.

Natif de Beaulac-Garthby, Donald Houle se voit investi de certaines aptitudes le prédestinant à évoluer dans l’art de la scène. D’ailleurs, il fut honoré du titre de Personnalité 2017 dans la catégorie Arts de la scène par le Service de la culture de la ville de Disraeli. Depuis au-delà de 30 ans, il est un membre actif de la troupe de théâtre amateur local La Grande Tablée où il fut acteur dans une quarantaine de pièces différentes et membre de la distribution dans une centaine de représentations. Son appartenance à ce groupe stimulant de comédiens amateurs s’avère sa bougie d’allumage, son lieu privilégié d’expression. Il y fut président et il en est actuellement le vice-président.

Donald Houle

L’homme aux nombreux rôles semble en connaître heureusement et profondément un en particulier qu’il maîtrise bien : le sien. « J’ai le goût d’écrire et de jouer », avoue le comédien. Une assistance réjouie ou hilarante à une pièce de théâtre de vaudeville dont il est un des comédiens le comble de joie. « J’ai essayé de sortir du théâtre, mais il est resté en moi », dit-il gaiement. Rendu à l’âge de la retraite, il comble pleinement son goût d’écrire et de jouer dans l’ultime but de rendre heureux. « Je retiens l’écriture de ma mère et le clown de mon père ». Toujours actif sur la scène, il prévoit cependant se concentrer sur l’écriture et la mise en scène dans un avenir rapproché.

Donald a réalisé une symbiose gratifiante puisque, non seulement a-t-il hâte de monter sur les planches, mais il est également auteur. « J’ai une quinzaine de pièces d’écrites, et certaines sont reprises en plusieurs occasions », précise-t-il en citant entre autres « Les roses » qui remporte un succès soutenu depuis son lancement. Il planche présentement sur l’écriture d’une nouvelle comédie qui s’intitule « Les cabochons du golf ». Son fin sens de l’observation de la vie courante l’alimente : « Il suffit de savoir écouter ce qui se dit et d’observer le comportement des gens pour trouver la matière à scénario ». Cette nouvelle création sera mise en scène cet automne et présentée au public en mars 2019.

« J’adore le bénévolat que je fais », confie Donald Houle au cours de l’entretien avec Le Cantonnier. Outre sa participation à la fameuse Guignolée des Fêtes ainsi qu’à la campagne du pain partagée du Vendredi-Saint, il est également président du Centre d’entraide région de Disraeli (CERD). « Il y a toujours quelque chose à faire pour venir en aide ». Il faut mentionner en terminant l’incarnation du personnage d’Eugène Rheault qu’il a réalisée tout au long des festivités à caractère public marquant le 150e de Disraeli en 2018.

Il reste à espérer que l’auteur-acteur Donald Houle persiste à bien jouer son rôle dans et au travers des activités futures de la Grande Tablée !