Le comité de maintien de l’Aréna 76 de Disraeli, dont la cessation des activités de glace avait été adoptée par le conseil municipal en décembre 2019, semble avoir bien fait ses devoirs puisque son plan de relance vient d’être approuvé par ces mêmes élus municipaux en date du 29 avril.

M. Dave Morin

Au cours des derniers mois, plusieurs rencontres de travail ont eu lieu entre les membres du comité et des représentants de la Ville de telle sorte que, le mardi 21 avril dernier, les représentants du comité de maintien des activités sur glace de l’Aréna 76 de Disraeli dévoilaient leur plan d’action quinquennal (2021-2025) aux membres du conseil municipal de Disraeli avec l’objectif qu’il soit approuvé. « C’est une grande étape pour les membres du comité, car cette autorisation vient confirmer la qualité de l’analyse et des solutions proposées », estime le président du comité Dave Morin. Selon ce dernier, « [d]es économies d’opérations importantes combinées à une augmentation potentielle des revenus viendront diminuer le déficit d’environ 200 000 $ en 2021. »

Plan de relance
Le plan d’action qu’a présenté le comité lors de son point de presse dans la soirée de ce mardi 19 mai repose essentiellement sur deux facteurs : une rationalisation des coûts d’exploitation et une campagne de sociofinancement qui débutera en juin prochain afin d’amasser la somme de 625 000 $. « Nous avons travaillé principalement sur la recherche d’économie d’opération et sur l’augmentation des revenus pour en arriver à une prévision budgétaire permettant de connaître les besoins financiers », explique le président. Quant à la souscription populaire, sa réussite vraisemblable repose sur la certitude que l’Aréna 76 joue un rôle essentiel dans la communauté.

Sous le thème Passe-moé la puck, « [n]ous avons conçu une campagne de financement de 625 000 $, prévue sur cinq ans, c’est-à-dire 125 000 $ par année, montant que le comité remettra à la Ville de Disraeli au début de chaque année budgétaire pour participer au coût de fonctionnement. Ces deux facteurs réunis permettront de réduire le déficit annuel d’opération de l’Aréna 76 d’environ 200 000 $. »

Considérant le contexte actuel de la COVID-19 qui mêle solidement les cartes, le président demeure tout de même confiant en la réponse positive des gens du milieu. « Notre objectif est actuellement d’atteindre notre but pour la fin août. Nous sommes conscients qu’avec la pandémie, notre travail sera beaucoup plus difficile, mais nous croyons que la solidarité des élus, des entrepreneurs et de la population de notre région du secteur sud sera au rendez-vous », conclut avec son optimisme habituel le président Dave Morin.

De son côté, invité à commenter les travaux du comité de relance, le maire de la Ville de Disraeli Jacques Lessard se montre très prudent. « Ils ont travaillé fort, on est prêts à regarder les résultats et tant mieux si ça se réalise », opine-t-il. Ce dernier entrevoit cependant des difficultés, telles que l’hypothétique ouverture de l’Aréna 76 à l’automne prochain dans le contexte de la pandémie et la réponse à la campagne de souscription tant de la part des citoyens que des municipalités et des entreprises lorsqu’on tient compte de l’état inquiétant de l’économie. « Il y a plusieurs inconnus dans ce dossier ; on attend de voir ce qui va se passer », ajoute-t-il.

Personnalités
Plusieurs personnalités étaient présentes lors du dévoilement du plan d’action. Mentionnons, entre autres, Steve Bureau, ex-résident de Disraeli et fils de feu Yvon Bureau ; Michel Émond, membre du comité fondateur de l’aréna en 1975 ; Alain Beaulieu, résident de Beaulac, quadruple médaillé d’or en patinage de vitesse courte piste aux Jeux olympiques des maîtres disputés en Autriche en janvier dernier ; Éric Labonté, résident de Disraeli, président de la Chambre de commerce de Disraeli ; Charles Samson, directeur du Service des loisirs de la Ville de Disraeli.

Pour sa part, le comité de relance présidé par Dave Morin est composé des acteurs suivants : André Bernard, Marc-Etienne Binette, Martin Blanchard, Stéphanie Côté, Jean-François Gagnon, Martin Gagnon, Eric Goulet, Mathieu Ouellet, Karl Paré et Marco Sévigny.