La Chambre de commerce de Disraeli a tenu son assemblée générale annuelle le mardi 26 mars en soirée, dans les locaux de l’Auberge de la Chanterelle, sous la présidence de Catherine Morency.

Outre les affaires courantes, dont des élections à quelques postes du conseil d’administration, la quinzaine de membres présents s’est particulièrement penchée sur la possibilité d’une fusion avec la Chambre de commerce et de l’industrie de Thetford Mines (CCITM). Se fiant aux nombreuses et diverses interventions sur le sujet, cet élément du feuilleton a manifestement interpellé les participants, ce qui a fait dire à l’un d’eux que « la mobilisation est présente ce soir ». « On voulait sonder votre intérêt », explique la présidente.

Le conseil d’administration de la Chambre se compose de Jean-Philippe Couture, de Myriam Lalande, de Nancy Vachon, secrétaire-trésorière, de Catherine Morency, présidente, de Mélanie Lamothe, vice-présidente, et d’Éric Labonté. Absents sur la photo : Marc Bolduc, Julie Faucher et Gérard Nadeau.

Fusion
Il semble que ce scénario de fusion avec l’organisme de Thetford Mines soit apparu dans le contexte d’un sondage concernant la déficience du réseau cellulaire et Internet dans la région, d’où la nécessité de se regrouper afin d’être plus influent dans les démarches. Cette possibilité est d’autant valorisée du fait que la Chambre de commerce d’East-Broughton a récemment abondé dans ce sens.

« Je ne vois pas beaucoup d’avenir pour nous si on reste comme ça », a opiné un membre tandis qu’un autre verbalisait sa peur « d’être avalé ou manipulé » dans la perspective d’une fusion. Cet intervenant observait « qu’il n’y a pas d’approche généreuse de la part de la MRC et du Centre local de développement (CLD) pour le secteur sud, et qu’il songerait plutôt à doter la Chambre de commerce de Disraeli d’une personne-ressource permanente en guise de facteur de développement de la zone ». Un autre a suggéré une rencontre exploratoire avec l’exécutif de la CCITM afin de sonder son ouverture, alors qu’un autre avis incline  la CCITM pour qu’elle vienne nous faire une offre de service.

Dans sa documentation, la Chambre rappelle que sa mission est « de défendre les intérêts de ses membres par l’exercice de son leadership, de favoriser la croissance des affaires de ses membres et d’assurer un développement socio-économique durable pour le bien commun des communautés vivant sur son territoire ».

Finalement, l’assemblée a jugé profitable d’inviter la CCITM à venir présenter une offre de service. « On va voir sans s’engager à rien », précise la présidente. Par ailleurs, une autre possibilité consiste à prioriser un regroupement des forces du secteur sud afin d’améliorer l’efficacité de la Chambre locale avec l’aide d’une personne-ressource à temps partiel ou complet.

« Je suis contente de la tenue du débat et de l’intérêt manifeste que les membres ont affiché. Nous avons besoin d’un renouveau qui nous relancera », conclut la présidente Catherine Morency.

Élections
L’assemblée a élu trois nouveaux membres à son exécutif présidé par Catherine Morency. Il s’agit de Mélanie Lamothe, d’Éric Labonté et de Marc Bolduc. Les autres administrateurs sont Gérard Nadeau, Jean-Philippe Couture, Nancy Vachon, Julie Faucher et l’adjointe administrative, Myriam Lalande.