Le Comité d’appui aux travailleurs et travailleuses accidentés de la région des Appalaches (CATTARA) tient à informer les victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles que la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) vient d’annoncer l’assouplissement de ses règles, principalement lorsqu’il est question de délais.

C’est dans le but d’aider les clientèles en cette période de COVID-19 que la CNESST a mis en place des mesures exceptionnelles d’assouplissement, explique-t-on dans un communiqué émis par l’organisme gouvernemental.

Ainsi, la CNESST entend, entre autres, se montrer flexible et tolérante « quant au respect des délais pour accomplir une obligation dans un délai imparti par la loi », ce dont se réjouissent les codirecteurs de CATTARA, Philippe Berthon et Mario Dufresne.

« Nous sommes ravis de cette annonce, explique Mario Dufresne, d’autant plus que nous ne sommes pas présents physiquement aux bureaux de l’organisme pour aider les victimes à remplir leurs formulaires, qui sont souvent complexes, surtout lorsque vient le temps d’aller en révision ». « C’est une préoccupation en moins pour les accidentés du travail, en cette période difficile », se réjouit Philippe Berthon.

Rappelons que CATTARA continue à répondre aux appels et à maintenir un service de base par courriel ou appel téléphonique. Pour en savoir davantage, on peut consulter le cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/Pages/coronavirus.aspx ou le www.quebec.ca/coronavirus.

Source : CATTARA SST