Les jeunes milléniaux peuvent faire une différence face à la maladie mentale, c’est le message qui a été lancé par le « Réseau Avant de craquer » dans le cadre de la semaine de sensibilisation aux maladies mentales. Les jeunes âgés de 18 à 25 ans peuvent eux aussi contribuer au rétablissement d’une personne atteinte de maladie mentale dans leur entourage.

Cette année, la campagne du « Réseau Avant de craquer », dont La Croisée est membre, compte viser spécifiquement les étudiants et les jeunes travailleurs. Avant de craquer, les jeunes milléniaux sont invités à visiter le site web Aidersansfiltre.com dans le but de mieux comprendre les maladies mentales et aussi pour en apprendre sur les ressources d’aide disponibles. De plus, afin d’optimiser la portée de notre message, ils sont invités à utiliser les mots-dièses suivants pour publier des messages : #aidersansfiltre, #jefaisunedifférence, #fierdemoi, #jefaispartiedelasolution, #avantdecraquer.

Les jeunes de la région ne doivent pas hésiter à contacter La Croisée pour du soutien face à la maladie mentale de leur proche, que ce soit par téléphone, par courriel ou même par l’entremise de Messenger via la page Facebook de l’organisme.

Au cours de sa vie, quatre personnes sur cinq auront un jour ou l’autre à côtoyer une personne aux prises avec la maladie mentale.

Source : La Croisée