Le 14 décembre dernier, les Chevaliers de Colomb de Disraeli, en association avec le Centre d’entraide de la région de Disraeli (CERD), tenaient leur 74e guignolée. C’est un événement majeur dans la vie sociale et charitable de toute la région qui mérite qu’on s’y attarde puisqu’il a impliqué la participation de plus de cent personnes qui, dans des fonctions différentes et sur une période de plusieurs jours, ont consacré temps et énergie au succès de l’événement. L’Harmonie de Disraeli y est même allée d’un concert de musique de Noël qui a permis de recueillir au-delà de mille dollars.

Les membres du comité organisateur : François Fortier, Julie Audet, André Chouinard, Julien Cazes, Germain Martin

Des membres de la direction des Chevaliers des Colomb, soit François Fortier, Julien Cazes et Germain Martin, ont d’abord consacré quelques jours à la préparation de la collecte. Le matin du samedi 14 décembre, 115 volontaires furent conviés à un déjeuner au sous-sol de l’église pour ensuite, à partir de 9 h, braver les routes glacées et parcourir les rangs et rues de Disraeli, de Paroisse de Disraeli, de Saint-Jacques-le-Majeur, de Saint-Fortunat, de Saint-Julien et de Sainte-Praxède afin de recueillir les dons de la population, qui s’est montrée très généreuse. Un montant de près de 20 000 $ en denrées alimentaires et en argent a été amassé. M. André Chouinard et son épouse, Julie Audet, assistés de 35 bénévoles, ont par la suite mis deux jours à préparer les paniers de Noël qui furent remis à 108 familles ou personnes seules de la région, le lundi 16 décembre. Un chèque-cadeau leur était aussi remis pour l’achat de denrées périssables.

L’équipe pour la préparation des sacs, le dimanche

En tout, il aura fallu 162 personnes qui auront consacré 550 heures à la préparation et à la réalisation de la guignolée. Tant et aussi longtemps que des activités de cette envergure seront planifiées par des gens d’ici, ce sera la preuve de la vitalité et de la maturité de la région : un endroit où les gens savent se prendre en main. La vraie richesse d’une société réside dans cette facilité qu’elle a de planifier la réalisation d’initiatives communautaires.

L’ensemble des paniers prêts à la distribution

Le conseil des Chevaliers de Colomb remercie la population pour sa très grande générosité et, de façon toute spéciale, les 162 personnes qui ont contribué par leur travail au succès de la guignolée 2019.