Déjà dynamisé par ses programmes des «Arts du cirque» et de «Hockey», la Polyvalente de Disraeli innove encore avec la création d’une concentration appelée «Plein air» qui sera effective à l’automne 2018.

Ce projet s’inscrit dans la volonté de l’organisation d’augmenter son taux de diplomation déjà en forte progression car il vise notamment l’insertion de tous les élèves de tous les cheminements, qu’ils soient en cours réguliers ou en adaptation scolaire, à un coût modeste. Ce faisant, la Polyvalente de Disraeli confirme son rôle de leader dans la lutte au décrochage scolaire et dans l’appropriation de saines habitudes de vie chez les jeunes.

Deux élèves de la Polyvalente de Disraeli présentant le logo de la concentration Plein air en compagnie du directeur de l’institution, M. Jonathan Brochu.

Inutile d’insister sur ce fait que l’addition de cette concentration aux deux autres augmente d’autant l’effet d’attraction et de fréquentation scolaire chez les jeunes.

Dans une grille horaire prévoyant des périodes pour ce faire (6 après-midi de plein air sur la grille horaire de 15 jours), les élèves pourront vivre un ensemble d’activités de plein air telles l’escalade, le kayak, la randonnée pédestre, le vélo de montagne, le ski de fond, la survie en forêt, les premiers soins. Le secteur sud de la MRC des Appalaches regorge de lacs, de rivières, de parcs, de montagnes. De l’avis du directeur de l’institution, M. Jonathan Brochu, «les impacts positifs de l’exercice physique en plein air sur la réussite scolaire, la santé physique et psychologique, ont été maintes fois démontrés».

Dès les premières démarches en février, le projet a obtenu un large appui de la part du Conseil d’établissement présidé par M. Martin Blanchard, du Conseil des commissaires, de la Fondation Jeunesse Secondaire Disraeli (FJSD) qui a alloué une somme de 30 000$, du Conseil des maires du secteur Sud  (représenté par les maires de Disraeli Jacques Lessard et de Saint-Joseph-de-Coleraine Gilles Gosselin), du Comité plein air composé d’intervenants du milieu, et de Sport Expert.

Plusieurs jeunes élèves de l’institution assistaient au dévoilement du nouveau programme qui suscite déjà beaucoup d’engouement selon les propos de la direction. «Ce sera une option pour tous, sans compétition, qui cultivera le goût de venir à l’école», d’opiner M. Brochu lors de son allocution.

Ancien élève de la Polyvalente de Disraeli, le maire de la ville Jacques Lessard a verbalisé sa fierté en regard du développement de l’EPD dans le secteur sud de la MRC tout en montrant son agacement face à certains agissements de la part d’autres institutions scolaires. «J’espère que les gens vont respecter le programme!».

Jean-Denis Grimard
Jean-Denis Grimard

Les derniers articles par Jean-Denis Grimard (tout voir)