Le ministre québécois de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, a affirmé au début de mars que le 3e plan gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale est attendu d’ici la fin du printemps. Un plan d’action qu’il promet d’être beaucoup plus efficace, étoffé et structuré que les précédents.

La Corporation de développement communautaire des Appalaches (CDC-A) réaffirme l’importance que le gouvernement du Québec se dote d’un plan de lutte à la pauvreté ambitieux et structuré afin que l’on puisse se donner collectivement des moyens pour agir.  Mais « qu’il importerait aussi de ne pas oublier de reconnaitre pleinement, au moyen d’un financement adéquat, les organismes communautaires qui sont de véritables leviers de solidarité dans chacun de nos milieux », de dire Martin Cloutier, le directeur de la CDC-A.

La Table de développement des communautés (TDC), réunie le 16 février dernier a fait ressortir que le développement des communautés passe par la mise en place d’initiatives favorisant d’abord le sentiment d’appartenance. Il importe de placer l’entraide et le plaisir entre les personnes comme deux valeurs centrales.

Est ressorti aussi la volonté d’agir sur trois priorités d’action qui sont en continuité avec celles du dernier plan: la sécurité alimentaire, l’éducation au sens large et l’accès aux services ont été retenus comme les trois grands chantiers à mettre de l’avant. Et pour chacun, de nombreuses idées et projets ont été évoqués afin d’alimenter les travaux de la TDC tout en respectant, en bonifiant et reconnaissant ce qui a été réalisé en ce sens par différents acteurs du milieu et ce de manière collective.

Rappelons que la Table de développement des communautés, mise sur pied en 2010, est constituée présentement des membres du CISSSS de Chaudière-Appalaches, de la Commission scolaire des Appalaches, d’Emploi-Québec, de l’Association coopérative d’économie familiale Appalaches-Beauce-Etchemins, du Réseau d’entraide des Appalaches, de la Société de développement économique de la région de Thetford, des maires des municipalités de Thetford Mines, de St-Joseph-de Coleraine, et d’East Broughton, ainsi que de la Corporation de développement communautaire des Appalaches.

Source : Martin Cloutier