Au Canada, janvier a été proclamé le Mois du thé chaud. Célébrons les nombreuses vertus de la boisson la plus consommée dans le monde après l’eau, une boisson qui se décline en plus de 1 500 variétés.

Dans un livre intitulé « A Thirst for Empire », l’historienne Erika Rappaport, de l’Université de Californie, nous apprend que le thé est bu et apprécié depuis plus de 5000 ans. Il devient un objet de consommation à partir du XVIIe siècle en Europe. En effet, en 1660, peu de Britanniques ont entendu parler du thé. Il faut attendre encore près de 200 ans pour qu’il devienne un objet de consommation courant en Australie et au Canada. La Seconde Guerre mondiale va ralentir la consommation de thé au Canada comme ailleurs, en bonne partie à cause du rationnement. Alors, la publicité va laisser entendre que le café plutôt que le thé constitue le nouveau breuvage par excellence du petit-déjeuner… Question de mode, les habitudes de consommation changent au gré des époques.

Dans le monde, bien que le thé provenant du théier Camellia sinensis fasse partie de l’alimentation de base, il gagne en popularité au Canada, surtout auprès de la génération Y. En effet, les 19 à 37 ans représentent plus du tiers des consommateurs de thé. D’ici 2020, les dépenses auront plus que doublé dans ce groupe d’âge.

Le service du thé en Chine Photo par Yves Lirette

Chaque variété de thé : noir, vert, blanc ou oolong, possède un goût unique. On en trouve pour tous les goûts, que ce soit le thé English Breakfast, avec son arôme riche, ou le thé vert, aux notes plus subtiles et aromatiques, en passant par toute la gamme.

Le multiculturalisme contribue à la popularité du thé, car les traditions du monde entier font maintenant partie de notre paysage culturel.

Boire une tasse de thé chaud tous les jours pourrait notamment réduire la tension artérielle et le cholestérol, et améliorer la santé cardiaque. Quels sont les secrets des bienfaits du thé pour la santé? Les flavonoïdes, des substances alimentaires d’origine végétale qui protègent l’organisme par leur activité antioxydante.

Source : Association du thé du Canada