Prévenir les conséquences de la pandémie en milieu scolaire
Plus de 30 spécialistes, chercheurs universitaires et organismes se sont alliés, sous la supervision de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais et en collaboration avec le Comité québécois pour les jeunes en difficulté de comportement (CQJDC), pour créer un coffre à outils dans le but d’accompagner le personnel scolaire, les parents et leurs enfants dans le maintien et le développement de saines habitudes émotionnelles et relationnelles dans ce nouvel environnement pédagogique que nous impose la pandémie.

Une boîte à outils bien remplie
En lien avec les mesures mises en place par la Santé publique, les stratégies développées favorisent la résilience des jeunes, aident les adultes à mieux intervenir envers les difficultés de comportement et contribuent à la persévérance scolaire en abordant la gestion des émotions, de l’anxiété et du stress. On y retrouve aussi plusieurs solutions pour aider la gestion du deuil, des difficultés liées à la motivation et des troubles du sommeil.

Pour pouvoir agir rapidement, les outils d’intervention sont « pratico-pratiques ». Les parents, les enseignants et les intervenants y trouveront des guides simples accompagnés de vidéos, de comptines et d’exercices pour appuyer les jeunes âgés de 3 à 17 ans. Tout au long de la prochaine année, une panoplie de nouvelles stratégies viendront se greffer en lien avec l’avancement des recherches.

Les adultes aussi ont besoin de soutien
Les parents, les enseignants et les intervenants vivent également un lot d’émotions intenses avec cette rentrée scolaire particulière. On leur donne des outils pour apprendre à aider sans s’épuiser et à gérer leur stress. Ils peuvent aussi compter sur des outils destinés au maintien de saines habitudes émotionnelles et relationnelles.

Des outils évolutifs
De nouveaux outils seront développés en tenant compte du portrait que dressera le colloque virtuel du 24 novembre prochain, regroupant chercheurs universitaires, organismes et chaires de recherche, pour faire le point sur la rentrée scolaire en contexte de pandémie. La collaboration des équipes-écoles sera essentielle, et ce, dans toutes les régions du Québec puisque le personnel enseignant et non enseignant constitue l’ensemble des intervenants de première ligne qui œuvre auprès des jeunes quotidiennement. Pour en savoir davantage, visitez fondationjasminroy.com.

Source : Fondation Jasmin Roy