Il semble bien que la volte-face de la Ville de Disraeli en date du 25 février dernier concernant la vocation future de l’Aréna 76 sans sa glace artificielle (voir autre texte) ait provoqué un ressentiment chez les représentants municipaux du secteur sud de la MRC des Appalaches.

Chacune de ces corporations municipales (Beaulac-Garthby, Saint-Jacques-le-Majeur, Saint-Julien, Sainte-Praxède, Paroisse Disraeli, Saint-Joseph-de-Coleraine, Saint-Fortunat), auxquelles il faut ajouter Stratford, « déplore la décision de la Ville de Disraeli de mettre fin sans discussion à une démarche entreprise à sa demande et acceptée de bonne foi et qui consistait à explorer la possibilité de convertir l’Aréna 76 en un centre multifonctionnel ».

Aux yeux des membres élus de ces corporations, la décision inattendue de maintenir la glace artificielle par la Ville de Disraeli a pour effet de « mettre un terme à toute démarche relative à une possible reconnaissance du caractère supralocal de l’Aréna 76 ». Cette protestation ou ce retrait groupé n’a rien pour faciliter des pourparlers intermunicipaux, lesquels, dans le passé, se sont avérés difficiles, voire impossibles.

Dans son édition de mars 2019, Le Cantonnier révélait que la Ville de Disraeli, dans un projet d’établissement d’une coopération en matière de loisirs supposant un partage des coûts, avait adressé en 2019 à ses consœurs voisines siégeant à la Table de concertation du secteur sud incluant Stratford une demande de reconnaissance du caractère supralocal de cinq équipements sur son territoire, dont l’aréna. Ce concept de supralocalité repose sur le principe d’équité et de partenariat entre les contribuables usagers.

Les réactions des municipalités à cette proposition se sont résumées, dans un premier temps, à un refus aligné, mais ce dernier semble s’être transformé l’automne dernier en ouverture à une nouvelle proposition, apparemment séduisante, consistant en la conversion de l’Aréna 76 en un centre multifonctionnel. Pour l’instant, rien ne va plus à la Table de concertation du secteur sud en ce qui concerne la démarche initiée par la Ville de Disraeli !