Tandis que les étudiants retournent actuellement dans les collèges et les universités, la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants lance une campagne nationale visant à éliminer les droits de scolarité au Canada.

Les faits :

  • L’aide financière du gouvernement compte pour moins de la moitié des budgets de fonctionnement des universités et des collèges publics, passant de 54,2 % en 2004-2005 à 48,9 % en 2013-2014.
  • Les droits de scolarité ont augmenté de 137 % en dollars réels depuis 1991.
  • Il est prévu que 2 800 000 000 $ seront attribués en 2016-2017 dans le cadre de nouveaux prêts par le Programme canadien de prêts aux étudiants.
  • La Banque CIBC évalue que les parents doivent épargner 100 000 $ afin de soutenir financièrement un seul enfant au cours d’un programme d’études de quatre ans.

Le 2 novembre 2016, des étudiants de communautés de partout au Canada organiseront une Journée d’action afin d’exiger une nouvelle vision des études postsecondaires. Cette vision cible un accès universel: tous devraient avoir accès aux études supérieures et à l’acquisition des compétences sans se heurter à la barrière des coûts, quelle que soit leur identité et leur origine, et quel que soit le milieu duquel ils proviennent. Une justice de l’éducation: actuellement, les personnes issues des communautés autochtones, racialisées, transexuelles et allosexuelles, les personnes ayant un handicap et les personnes provenant d’une famille monoparentale ou à faible revenu sont plus écartées des collèges et des universités. Le système d’éducation doit cesser de marginaliser les personnes provenant de ces communautés. Une éducation publique: l’éducation publique est un bien public dont la société bénéficie dans son ensemble. L’éducation postsecondaire au Canada doit être subventionnée par le public, pour le public. Les collèges et les universités doivent être des établissements sans but lucratif et non adaptés en fonction d’intérêts privés.

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants est la plus vieille et la plus grande organisation étudiante nationale au Canada. Elle représente plus de 650 000 étudiants de niveau collégial et de niveau universitaire de premier cycle et de cycles supérieurs de partout au pays.

Source Fédération canadienne des étudiant(e)s