Dans le monde médiatique actuel, très peu de publications peuvent se réjouir de franchir le cap de 100 ans d’existence! C’est le cas du magazine le Bulletin des agriculteurs qui célèbre cette année son centenaire. Publié pour la première fois le 2 février 1918, c’est la plus ancienne publication francophone canadienne spécialisée en agriculture.

Son histoire
Véritable institution dans le monde agricole, le Bulletin des agriculteurs a su demeurer un magazine indépendant voué au développement de l’agriculture québécoise. Dès ses débuts, il a joué un rôle majeur dans la création et le rayonnement de deux piliers agricoles du Québec. À l’origine, il était la propriété de la Société coopérative agricole des fromagers du Québec, l’ancêtre de La Coopérative fédérée. Sa mission était de promouvoir la coopération et l’avancement de l’agriculture. En 1924, son directeur Joseph-Noé Ponton, utilisera les pages du magazine pour inviter les cultivateurs à une réunion historique qui mènera à la formation de l’Union catholique des cultivateurs connue aujourd’hui comme l’Union des producteurs agricoles (UPA).

Au cours de son histoire, le magazine a aussi eu un impact sur l’avancement de la littérature québécoise en accueillant dans son contenu éditorial des auteurs qui se démarqueront tels que Gabrielle Roy et Claude-Henri Grignon. Albert Chartier, considéré comme le père de la bande dessinée québécoise, a créé pour le Bulletin le personnage mythique Onésime qui connaîtra un immense succès pendant près de 60 ans. De nombreux agriculteurs avouent même avoir appris à lire grâce à ces aventures cocasses.

Témoin privilégié d’un secteur en constante mutation, le Bulletin des agriculteurs participera dans les années 1960 à de grandes innovations agraires. Il encouragera par ses écrits l’adoption de pratiques telles que l’insémination artificielle, les machines à traire, la culture du maïs-grain et de la luzerne.

« Ces quelques éléments de notre histoire illustrent très bien la constante recherche de pertinence des artisans du Bulletin au cours des époques, raconte l’éditeur et rédacteur en chef du magazine, Yvon Thérien. « Le contenu a toujours été en symbiose avec l’évolution du monde agricole et de ses besoins en information. En 100 ans, Le Bulletin a su conserver sa mission de transmettre le savoir et l’innovation dans le but de faire prospérer les entreprises d’ici ».

Fier de son passé, prêt pour l’avenir
Le Bulletin des agriculteurs célèbre sous le thème : 100 ans et tourné vers l’avenir. Pour l’occasion, il s’est refait une beauté. Le contenu a été renouvelé afin d’accompagner davantage les entrepreneurs agricoles dans les défis d’aujourd’hui et de demain.
Pour en savoir plus sur Le Bulletin des agriculteurs, consultez le site : lebulletin.com.

Source : Le Bulletin des agriculteurs