La Corporation du journal communautaire Le Cantonnier a tenu son assemblée générale annuelle le mardi 28 mai dernier dans la salle du centre J. N. Plante de Disraeli.

Prévue dans les statuts de l’organisme, cette assemblée animée par la présidente du conseil Diane Morneau vise, d’une part, à informer directement les membres présents des activités réalisées dans la dernière année et du plan d’action pour l’année à venir et, d’autre part, à présenter les états financiers du dernier exercice et à élire des administrateurs au conseil d’administration.

Activités
Entre le 1er mars 2018 et le 28 février 2019, Le Cantonnier fut publié à 11 reprises, intégrant dans ses éditions de juin et de mars un « cahier spécial » (riverains et construction). Le conseil d’administration a tenu 11 réunions de travail. L’adhésion des membres s’est chiffrée à 683 membres « réguliers » en plus des 93 membres « corporatifs » et des 6 membres « solidaires ». Le groupe de rédacteurs réguliers et occasionnels totalise 90 bénévoles. Un autre groupe de 14 bénévoles assure la révision et la correction des textes avant l’impression alors que 23 autres participent à la mise en boîte précédant l’envoi postal. Une employée à temps plein et une autre à temps partiel au bureau ainsi que deux conseillères publicitaires à temps partiel s’ajoutent à l’ensemble que chapeaute le conseil d’administration actuellement composé de six élus.

Le Cantonnier a de nouveau réuni à deux reprises (fête champêtre et souper de Noël) son groupe de bénévoles permettant aux participants, entre autres, de réaliser l’ampleur de l’œuvre ainsi que la beauté de la réussite.

Plan d’action
La présidente a de nouveau rappelé l’importance de maintenir le recrutement de bénévoles pour assurer les différentes étapes menant à la publication du journal. Par ailleurs, les membres du conseil réfléchissent sur la faisabilité d’un cahier « Jeunesse » et d’un autre s’adressant aux « Aînés ». Évidemment, l’équilibre financier demeure toujours une cible fragile.

États financiers
M. Dominique Turcotte, trésorier du Cantonnier, présente les états financiers se terminant au 28 février 2019. L’année se termine avec un surplus de 7 554 $ comparativement à une perte de 2 526 $ pour l’année précédente. Les revenus se chiffrent à 144 620 $, une augmentation de 9 759 $ en lien avec l’année précédente. Les frais de fonctionnement sont de 126 612 $, soit 197 $ de moins que l’année antérieure. Quant aux frais d’administration, ils sont de 10 454 $, soit 124 $ de moins que l’an dernier. Concernant les dépenses, la situation est stable.

Élections
Deux membres furent élus par l’assemblée générale pour un mandat de trois ans à titre d’administrateur au sein du conseil d’administration. Il s’agit de Fernand Tougas (reconduction) et de Gérard Nadeau (nouvel élu). Les deux sièges représentent le secteur Disraeli. Les autres membres élus actuellement en poste sont la présidente Diane Morneau (Disraeli), Jacqueline Demers (Sainte-Praxède), Sylvie Veilleux (Stratford) et Steven Laprise (Saint-Jacques-le-Majeur).

Plusieurs sièges sectoriels sont vacants : Lambton, Saint-Joseph-de-Coleraine, Beaulac-Garthby, Saint-Fortunat/Saint-Julien et Stornoway/Saint-Romain. Il faut rappeler que le journal communautaire Le Cantonnier est un organisme sans but lucratif appartenant à la communauté. C’est ce qui explique la nature particulière de ce conseil d’administration, prévu pour être composé de représentants élus de chacune des 14 municipalités desservies.

Tirages
La réunion a pris fin d’une manière joyeuse avec les nombreux tirages de prix pour les membres de la campagne de souscription 2019.

Chers lecteurs
À la lecture de ce bilan de l’année 2018-2019, Le Cantonnier réalise sa chance de pouvoir compter sur la formidable équipe de bénévoles qui lui donne vie. Âgé maintenant de 19 ans, il entre dans sa vingtième année, fort d’une organisation rodée. De toute évidence, il peut compter sur un lectorat fidèle et le formidable soutien d’un groupe d’annonceurs sans lesquels tout s’évanouirait. Sans vous, chers lecteurs, sans votre assiduité et votre appui sans précédent (au-delà de 750 membres, un record !), sans vous, précieux annonceurs, qui soutenez la publication du Cantonnier en y publicisant vos produits et services, tout cela serait impossible !

Voilà la grande magie qui illumine l’existence de notre journal communautaire : la force du nombre et la générosité partagée. MERCI À VOUS TOUS ! Demeurons solidaires et mobilisés afin que le projet d’illustrer la vie des 14 communautés qui animent Le Cantonnier continue à se réaliser.