cerd
Le CERD de Disraeli

Le Centre d’entraide de la région de Disraeli (CERD) est né en 1991 de la concertation de plusieurs individus et organismes qui avaient à cœur de regrouper sous un même toit, l’aide accordée aux personnes dans le besoin. En 1998 le CERD se porte acquéreur de l’école St-Antoine qui portera désormais le nom de Centre communautaire J.N. Plante. Plusieurs organismes viendront se greffer au centre communautaire, soit le Comptoir Familial de Disraeli, le CPE Parc-en- Ciel, le journal communautaire le Cantonnier, la Société Historique de Disraeli, le CJE de Frontenac, l’ACEF et plusieurs autres. Le CERD travaille toujours en collaboration avec plusieurs partenaires tels que les Chevaliers de Colomb, le Comptoir Familial, la Caisse Desjardins du Carrefour des Lacs, les municipalités environnantes, le comité d’action volontaire amiante, le CLSC de Frontenac, la Société de Développement Économique de la région de Thetford (CLD), la Commission Scolaire des Appalaches, Emploi-Québec, la SADC de l’Amiante, la MRC des Appalaches et bien d’autres.

Depuis 2005, le CERD préside la Table de Concertation Multisectorielle du Secteur Sud de la MRC des Appalaches dont le conseil d’administration est formé de 15 organismes auquel se greffe plus de 20 partenaires.

Pour des services différents, le territoire du CERD comprend les 8 municipalités du Secteur Sud de la MRC des Appalaches.

La Mission du Centre d’entraide se résume en trois volets :
-Soulager la pauvreté en assurant les aliments, services et autres produits de bases aux personnes à faible revenu.
-Établir et gérer à l’intention du grand public et des organismes du milieu un centre communautaire qui servira aux ateliers, aux programmes et d’autres activités connexes.
-Fournir des logements à prix modique et des installations connexes principalement à des personnes âgées à faible ou moyen revenu. (Résidence La Roseraie).

Les services :
Service d’aide : Selon une grille d’évaluation, la clientèle du CERD peut bénéficier d’un service d’aide à l’alimentation sous forme de bons d’épicerie. L’aide peut se présenter sous différentes formes; écoute, dépannage, référencement, soutien technique… (Venez rencontrer Pauline Grondin).
-Le secrétariat : Avec la complicité de notre adjointe administrative, un support technique de secrétariat est offert tel que télécopieur, photocopieur, numériseur, relieur, plastificateur…
Cuisines collectives : Actuellement 3 groupes composés de 4 à 6 personnes sont inscrits aux ateliers de cuisine hebdomadaire sous la responsabilité et les bons conseils de notre animatrice (Marcelle Dubois). Le groupe Ali-maman, formé de jeunes mères, se réuni à toutes les 2 semaines pour cuisiner et échanger. Depuis octobre 2013, durant la dernière semaine du mois un dîner partage est organisé où toutes les personnes seules sont invités à apporter un aliment et venir cuisiner, partager, échanger et prendre le lunch en groupe sous la supervision de notre animatrice.
Le laboratoire informatique : Le Laboratoire est ouvert 7 jours semaine et dispose de 9 ordinateurs avec accès internet. Des cours individuels sont offerts et un service de dépannage est également possible moyennant un faible coût. (Venez rencontrer Éric Fréchette).
La salle J.N. Plante, pouvant accueillir 200 personnes, est disponible en location pour divers événements.
La Maison La Roseraie est une résidence privée pour ainés autonome ou en légère perte d’autonomie. Les trente appartements sont actuellement loués mais il est possible de s’inscrire sur une liste d’attente. (Rencontrer Isabelle Roberge et France Provencher). Plusieurs services y sont offerts.

Les activités :
Plusieurs activités sont organisées en tout ou en partie par le CERD, dont La Journée de la Femme le 8 mars. La campagne du pain partagé le vendredi saint et les paniers de Noël en collaboration avec les Chevaliers de Colomb.

Le capital humain :
Le CERD est composé d’un conseil d’administration de 9 personnes, dont 3 sont des représentants de la Roseraie. Au niveau des ressources humaines le CERD peut compter sur le dévouement de 18 employés. La réussite de la mission du CERD repose également sur le travail inlassable de centaines de bénévoles. L’appui massif du milieu est indispensable à l’atteinte des objectifs du CERD.

Le CERD et la Maison la Roseraie en chiffres :
Actif : 3,5 millions $.
Chiffre d’affaires : Trois quart de millions $.
Masse salariale : 330 000 $.
Emprunts : 1,5 million $.
Sources de financement : Loyers, programmes gouvernementaux, subventions et dons.

Bien que le CERD soit toujours un organisme à but non lucratif (OBNL) il est devenu avec les années une entreprise d’économie sociale dont la saine gestion est adaptée aux besoins du milieu.

Le CERD est officiellement reconnu par le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec comme un organisme de charité. Ainsi, le CERD peut émettre un reçu officiel de don aux fins de l’impôt sur le revenu. À ce titre, le CERD est en constante recherche de financement, car les défis pour bien s’acquitter de sa mission sont de plus en plus grands.

Vous pouvez consulter notre site internet au www.cerd.ca, nous contacter au 418 449-4730 ou venir nous rencontrer au 888 St-Antoine, Disraeli. Ce sera un plaisir de vous recevoir.

Marc André Roy
Président du CA
2014-02-14