À la mi-janvier, la population des municipalités de notre MRC était invitée à une réunion à la salle municipale de St-Jean-de-Brébeuf afin d’y recevoir les premières informations sur l’avancement du projet et sa mise en œuvre.

Louise et Stéphane, les promoteurs, nous ont informés que l’ouverture officielle du sentier était prévue pour le mois d’août prochain.

Comme prévu, le parcours s’étendra sur plus de 825 km soit de St-Adrien-de-Ham à Ste-Florence de Matapédia. Le sentier traverse au-delà de 55 municipalités. La distance à parcourir la plus longue entre deux municipalités est de 30 km, donc un beau défi à relever. Les marcheurs auront plusieurs possibilités pour entreprendre leur départ puisqu’il il y aura 5 portes d’entrées disponibles, mais le sens de la marche sera toujours en direction de Sainte-Florence de Matapédia.

Les maisons d’accueil auront le droit de recevoir 6 marcheurs à la fois, sans permis spéciaux. Les deux seules obligations sont d’avoir une assurance de responsabilité civile de 2 millions et il en est de même pour les infrastructures municipales. La deuxième obligation consistera à une interdiction d’accueillir un autre type de clientèle que des marcheurs officiellement enregistrés, ceci afin de ne pas nuire aux autres institutions hôtelières. La Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ) ira visiter toutes les maisons d’accueil afin de s’assurer d’une qualité minimum de confort pour les marcheurs et d’y évaluer le tarif raisonnable à appliquer.

Chaque municipalité pourra à sa guise organiser des facilités de confort tout au long du trajet tels que bancs de repos, petits abris ou autres. Également, lors du passage des marcheurs, il serait bon de promouvoir dans chaque municipalité des endroits intéressants à visiter afin de pouvoir garder nos visiteurs le plus longtemps possible sur notre territoire.

Le Chemin de St-Rémi sera un outil promotionnel à la valorisation de notre région, de notre culture, de notre environnement et de nos paysages qui seront dévoilés à tous les marcheurs canadiens, américains et même européens.

En mars prochain, chaque segment, par sa porte d’entrée, sera testé par un maximum de 6 participants afin de faire les derniers ajustements en vue de l’ouverture officielle au mois d’août.