Le Cinéma du lac est fier d’annoncer une bonification significative de ses services,grâce à la mise à niveau de plusieurs aspects de la salle de projection (Auditorium Desjardins de la polyvalente de Disraeli). En effet, la qualité de l’offre du Cinéma du lac répond désormais aux normes de l’industrie internationale.

Profitant de la première phase des améliorations physiques planifiées pour l’Auditorium Desjardins (financées par la Commission scolaire des Appalaches), le Cinéma du lac peut maintenant accueillir les spectateurs dans une salle plus conviviale. L’amélioration des infrastructures se dénote plus particulièrement au niveau des siègesqui ont été remplacés, ajoutant au confort des usagers.

JimmyLarouche_JohanneLaurendeau
Le réalisateur Jimmy Larouche en compagnie de la présidente du Cinéma du lac, Johanne Laurendeau

Lors du dévoilement des transformations de la salle, M. Jonathan Brochu, directeur de la polyvalente, a signifié que cette première phase fait partie d’un plan d’action qui comprend six phases et dont l’issue est une rénovation complète. M. Brochu a tenu à rappeler que l’Auditorium Desjardins est une salle qui se veut ouverte à la communauté de la région.

De son côté, le Cinéma du Lac, un organisme à but non lucratif, a bénéficié d’une subvention du Ministère de la Culture et des Communications de 52 919 $,afin de mettre à niveau ses équipements de projection cinématographique. Grâce à cet apport financier et à son propre investissement de près de 6000 $, Le Cinéma du lac s’est doté d’un écran de 30 pieds, d’un nouveau projecteur numérique (DCP) ainsi que d’un système de son Surround. Apportant une qualité d’image et de son exceptionnelles, il va sans dire que ces nouveaux équipements feront vivre une expérience beaucoup plus intense et immersive aux usagers du Cinéma du Lac.

Depuis cinq ans, le Cinéma du lac évolue à une vitesse impressionnante. En 2010, l’organisme fonctionnait encore avec de l’équipement 35mm pour la projection de ses films. Aujourd’hui, après plusieurs années de travail, notre cinéma local peut se vanter d’offrir un service comparable à celui des grandes salles de cinéma. Mme Johanne Laurendeau, présidente du Cinéma du lac, nous rappelle que c’est un privilège pour notre région d’avoir accès à un tel service à proximité. Cette offre culturelle profite en effet aux cinéphiles et aussi aux commerçants locaux.

À quand votre prochaine sortie Ciné-resto à Disraeli ? Consultez la programmation du Cinéma du lac sur le site de la Ville de Disraeli, dans la section Loisirs et culture.

À la rencontre des réalisateurs québécois
Ponctuellement, le Cinéma du lac reçoit des réalisateurs québécois qui viennent échanger avec le public suite à la projection de leur film. Ces rencontres sont toujours fort intéressantes, car elles permettent de jeter un second regard sur l’œuvre visionnée ; les interventions du réalisateur mettent davantage en lumière certains aspects du film. Le tout ponctué d’anecdotes et de précisions sur les motivations de l’artiste, ces échanges exclusifs sont toujours très appréciés du public. Dernièrement, le réalisateur Jimmy Larouche (Antoine et Marie) est venu discuter de son œuvre troublante sur le sujet de l’agression sexuelle par la drogue du viol. Le public sur place a pu découvrir un réalisateur sensible et engagé tout en prenant conscience de la vision que l’auteur porte sur son œuvre.