logo-cinemaLe dimanche 1er mars, à 13 h 30, le Cinéma du lac aura le plaisir d’accueillir le cinéaste Patrick Gazé. Il y présentera son film «Ceci n’est pas un polar» et répondra aux questions du public.

Avec «Ceci n’est pas un polar», Patrick Gazé signe son premier long-métrage. Étonnant peut-être de la part d’un homme possédant plus de 20 ans de métier en court-métrage, publicité, télévision et vidéoclip.

« Je n’avais jamais pensé que ça prendrait autant de temps. […] Mais on étudie en cinéma pour faire des films, aussi je me disais qu’un jour ça arriverait, même si tu ne penses jamais que tu vas avoir les cheveux gris le jour où cela viendra »

Malgré la mise en garde du titre, Patrick Gazé adore le polar. Il en a toujours lu beaucoup et croyait, au départ, aller en ce sens…

« L’histoire part de mon amour du polar et il reste des éléments du genre, mais c’est aussi une histoire d’amour. Il pourrait s’agir d’un polar romantique, un peu comme il y a des comédies romantiques. »

Roy Dupuis et Christine Beaulieu y interprètent les deux protagonistes. André, chauffeur de taxi quinquagénaire, voit sa vie bouleversée par une jeune cliente énigmatique, Marianne. Les secrets de l’un et de l’autre tissent la trame d’une enquête dont l’arrivée s’amuse à déjouer les pistes, un peu comme l’issue surprenante de cette rencontre improbable entre deux êtres fragiles.

« On s’attend à une enquête, et c’est bel et bien présent, mais on a surtout ces deux êtres-là qui se trouvent par hasard… C’est ça que j’aime : cette capacité de reconnaître la poésie dans le banal », confiera Roy Dupuis au Devoir, alors que pour Christine Beaulieu, « Y’a plein de surprises dans ce film-là. Y’a plein de détours imprévisibles. Y’a surtout une vérité, et une humanité aussi. Patrick réussit quelque chose de rare : il fait exister l’amour, un amour réel, crédible, entre deux personnes qui ont des vies difficiles et qui évoluent dans un contexte où on n’imagine pas l’amour possible, justement. »

Johanne Laurendeau, présidente Cinéma du lac

Johanne Laurendeau
Latest posts by Johanne Laurendeau (see all)