Le Cinéma du lac a le plaisir d’annoncer la venue de  M. Dominic Lamontagne, auteur de l’essai La ferme impossible. Le dimanche 25 février à 13 h 30, le  documentaire du réalisateur Marc Séguin, intitulé La ferme et son État sera présenté et l’un des intervenants du documentaire, M. Dominic Lamontagne, échangera avec le public après la  projection.

Pendant 18 mois, le cinéaste a sillonné le Québec et rencontré de jeunes agriculteurs passionnés, éduqués, qui souhaitent faire une agriculture à plus petite échelle. Il s’est également rendu au Danemark et en Suède -où le climat est comparable au nôtre- ainsi que chez nos voisins du Sud à la recherche d’autres façons de faire. L’une des rencontres, avec l’agriculteur américain Joël Salatin, est particulièrement marquante. Nommé un des plus grands agriculteurs innovateurs au monde par le magazine Time, cet Américain, reconnu dans son domaine, nous présente ses méthodes pour faire de l’agriculture autrement. Le cinéaste donne également la parole à des gens de chez nous : homme d’affaires, médecin, président de l’UPA et quelques petits producteurs qui exposent leur vision de l’état de la ferme au Québec. Le réalisateur Marc Séguin, artiste multidisciplinaire, est aussi agriculteur.

À propos de Dominic Lamontagne
Auteur de l’essai La ferme impossible, M. Lamontagne a créé avec sa compagne, Amélie Dion, Le Naked lunch, un bistrot rue Wellington à Montréal. Cet établissement était reconnu pour son smoked meat de magret de canard et ses conserves haut de gamme faites maison. À la recherche d’un environnement plus calme,  la famille quitte la métropole en 2012 et s’installe à Sainte-Lucie-des-Laurentides. Elle lance l’entreprise En Pleine Gueule visant à promouvoir l’autonomie alimentaire et la gastronomie responsable. Dans le documentaire de Marc Séguin, M. Lamontagne présente  la maquette de sa « ferme impossible » dont on peut retrouver le croquis sur son site internet.

 Le Cinéma du lac, organisme sans but lucratif, présente des films d’auteur de qualité tant québécois qu’étrangers sur grand écran depuis 2007. Les projections ont lieu à la salle Desjardins de la Polyvalente de Disraeli, au 950, rue Saint-Gérard.