cirque_dom_savio

L’école de cirque Dominique Savio de Stratford

Les 8 et 9 mai 2014, c’est la cuvée du spectacle annuel des élèves de l’école de cirque Dominique Savio de Stratford.

Ils sont une cinquantaine de jeunes acteurs. Décors, échelles, cordes, poulies, instruments de musique, tout est là. Derrière la scène, les maquilleuses s’affairent. Les enseignantes et enseignants, de même que l’organisme de participation des parents (OPP) ainsi que les collaborateurs s’activent. André Deschamps, le directeur artistique, est fin prêt. Que le spectacle commence!

Près de deux heures de performances suivent : jonglerie, trapèze, monocycle, rola bola, danse créative, contorsion et toutes sortes d’inventions pour saluer, et même épater une salle pleine de parents et amis spectateurs. Les enfants ont l’air de s’amuser follement. Chacun à sa façon, ils offrent le meilleur d’eux-mêmes. Selon Liette Fontaine, à l’accueil des invités, cette option de programme d’études d’éducation physique couplé à une formation en musique, arts du cirque et de la scène permet aux élèves d’éviter, souvent, le fameux décrochage scolaire : « Si tu ne veux pas décrocher, dit-elle, il faut que tu t’accroches avant! »

La petite Rosalie Labrecque, venue assister au spectacle, ouvre de grands yeux. Elle s’apprête à commencer l’école maternelle en septembre. Sa mère, Marie-Claude Picard, déplore que malgré les six inscriptions prévues en septembre prochain, la petite doive aller à la maternelle de Disraeli, puisque huit inscriptions sont nécessaires pour dispenser cet enseignement à Stratford. Rosalie pourra-t-elle revenir bénéficier d’une formation dans cette belle école Dominique Savio? Est-ce que l’école de Stratford pourra continuer à donner ce service d’excellence à la population? Le directeur général de la Commission scolaire des Appalaches, monsieur Camile Hamel, assis aux premières rangées, semble impressionné par le haut taux de participation de la communauté et le degré de performance du spectacle. Le spectacle est réussi.

Cindy Lemay, du projet musique, invite tout le monde au prochain spectacle, l’an prochain.