Regroupés sous un même toit, au cœur du centre-ville de Disraeli, un pub, un « barber shop » et une boutique-cadeau écoresponsable révèlent l’audace et l’originalité de Marie-Michelle Plante, propriétaire du pub Le Gériboire et créatrice de ce concept unique et novateur.

L’aménagement de trois espaces distincts à l’intérieur du Gériboire est une réussite tant du point de vue créatif que logistique. L’entrée principale, rue Champoux, donne accès au pub, alors que celle de la rue Saint-François deviendra la porte d’entrée du futur Bac B’art, la boutique-cadeau. Le Barber Shop étant situé au milieu du pub, on y accède par l’une ou l’autre des portes.

« Socialiser est très important, j’aime que les gens aient une place pour se rencontrer et échanger. Pourquoi ne pas leur offrir aussi un service à la fois nouveau et traditionnel comme le “Barber shop” ou des objets exclusifs faits à la main au Québec ? Un commerce de type boutique-cadeau n’existe pas à Disraeli, je comble un besoin avec quelque chose d’unique qui sort de l’ordinaire », explique Marie-Michelle.

Depuis l’été dernier, l’homme d’affaires pressé par le temps qui désire prendre un verre et faire tailler sa barbe entre au pub et en sort comblé. À compter du 5 décembre prochain, il pourra aussi acheter un cadeau original à son amie…

Le pub
Depuis son ouverture en 2014, le pub Le Gériboire attire jeunes et moins jeunes dans un décor rustique aux murs et poutres en bois rappelant le pub londonien et le saloon du Far West. Les habitués et habituées s’y rencontrent volontiers de jour pour partager les dernières nouvelles alors que les promotions du 5 à 7 sont populaires auprès des travailleurs et des groupes d’amis. Le pub offre aussi des soirées sportives et des spectacles. À venir : le 29 décembre, un « Hommage à Éric Lapointe » et le 30 décembre, un « Jam Band » par des artistes locaux.

Le Barber Shop
Une confortable chaise de barbier trône au centre du local, entourée de tablettes garnies de pots et de flacons d’huiles et de crèmes à base de bière pour les cheveux, la barbe ou la peau de monsieur. Sa formation en « barbering » terminée, Marie-Michelle a ouvert son salon de beauté pour hommes à l’intérieur du Gériboire en juillet dernier. Elle utilise des rasoirs droits pour la barbe et les cheveux, à la façon des barbiers d’autrefois, mais se définit plutôt comme styliste que barbière. Ses coupes de cheveux originales, très appréciées des jeunes, illustrent son sens artistique.

La boutique-cadeau Bac B’art
Le nom Bac B’art choisi par Marie-Michelle fait référence à son emplacement dans le pub, soit le « back bar ». Cette boutique-cadeau recèle de petites merveilles entièrement faites à la main à partir d’objets recyclés. Bois de grève, boulons, fil métallique et morceaux de verre deviennent animal ou voilier. La base d’une machine à coudre à roue, entièrement polie, recouverte d’une planche de bois verni, pourra servir de table. On y trouve aussi des tricots décorés de boutons anciens, de boucles de métal ou de fourrure. Bref, des œuvres uniques et très originales à bon prix. Une première boutique écoresponsable à Disraeli qui ouvrira ses portes le mercredi 5 décembre, à temps pour le magasinage des Fêtes.

Dominique Langevin
Dominique Langevin

Latest posts by Dominique Langevin (see all)