pavillonfauneLe Cercle des gens d’affaires de Stratford (CGAS) vise à mieux faire connaître les entreprises locales. C’est au Pavillon de la Faune que les membres du Cercle ont été invités, pour leur 2e activité « Se mêler de nos affaires ».

Ouvert au public en 1994, le rêve de Jean-Luc Couture se concrétisait : « mettre en valeur et faire connaître la beauté des animaux de l’Amérique du Nord ». Pour s’inspirer, Jean-Luc et Noëlla Couture ont visité des musées à New York et à Ottawa et ont été fortement encouragés par Gilles Poulin, prêtre et artiste-peintre. Aucun détail n’a été négligé dans la construction des 36 diaporamas : la position et l’emplacement des animaux, les mousses, les branches et les arbres ramenés des habitats naturels, la préservation de la forme, de la couleur et de l’apparence des roches, de la neige et des glaçons…, un réel travail d’artiste. Des visiteurs du Biodôme de Montréal et de l’Université Concordia étaient stupéfaits des détails qu’on ne voit pas dans d’autres musées.

Situés au bord du lac Aylmer, tout près du village de Stratford, le Pavillon et son Centre d’Observation de la Faune embauchent près d’une dizaine d’employés en haute saison. L’expérience et le sens aigu de la clientèle et des affaires de Noëlla ont insufflés le professionnalisme et l’attention soutenue à la clientèle qu’on retrouve à l’accueil et lors des visites guidées, imprégnées de la passion de Jean-Luc. Plus de 400 000 visiteurs ont été enregistrés à ce jour, soit environ 20 000 visiteurs par année.

Certains facteurs déterminants dans leur réussite ont été soulignés lors de la rencontre. D’abord, il faut savoir s’entourer et se faire épauler en misant sur la complémentarité des compétences et le respect du rôle et de la place de chacun. Cela exige de savoir développer et mobiliser son personnel, d’en obtenir la fidélité et la stabilité. Le Pavillon de la Faune compte sur un noyau de ressources locales stable et des étudiants qui reviennent d’année en année. Ensuite, la qualité du service à la clientèle doit demeurer au centre des préoccupations et il faut savoir se distinguer. Enfin, il ne faut pas oublier d’être généreux de son temps, positif et persévérant, tout en s’impliquant dans sa communauté.

Le Pavillon de la Faune est reconnu comme un musée à caractère éducatif et culturel. Jean-Luc et Noëlla Couture ont construit une entreprise qui fait partie du patrimoine culturel et touristique de la MRC du Granit. Ils se préparent maintenant à faire une transition et à assurer une suite à leurs rêves. On peut visiter le Pavillon de la Faune, sur réservation, tout au cours de l’année. Un site web est également accessible : www.pavillondelafaune.com/