Pour la première fois de son histoire, le Cégep de Thetford s’est vu confier l’organisation et la présentation du prestigieux Bol d’or du football québécois sur le terrain multisports en 2019 et en 2020.

L’annonce tant attendue par les promoteurs de la candidature thetfordoise a été faite par les autorités du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) chargées d’attribuer la présentation de ce grand événement annuel, qui consacre les champions juvéniles et collégiaux, à une organisation digne de l’aventure.

À sa troisième tentative pour obtenir cette importante classique, le Cégep de Thetford aura finalement convaincu les responsables de sa capacité à organiser l’événement et à en assurer le succès. Sa candidature a été préférée à celle des deux autres villes candidates et ce sont d’ailleurs deux éditions, celles de 2019 et de 2020, qui seront présentées en sol thetfordois avec une option pour 2021.

Le Cégep de Thetford se réjouit de la confiance manifestée par le RSEQ et promet d’organiser un événement mémorable en mobilisant toute la région pour accueillir cette grande fête du football québécois qui permettra aux amateurs d’assister aux matchs de championnat en catégories Juvénile D-1 et D-1B ainsi qu’en collégiale de divisions I, II et III.

S’il est assez rare que le Bol d’or soit présenté à l’extérieur des grands centres, le Cégep de Thetford entend bien prouver que la décision de lui en confier l’organisation est la bonne. « Le Cégep, la Ville et la région ont toujours démontré leur capacité à bien faire les choses. On en a encore eu la preuve l’été dernier lors des Jeux du Québec. Cette fois, nous allons accueillir le monde du football comme nous seuls savons le faire. On va faire tout ce qu’il faut pour montrer que c’est chez nous que ça se passe », s’enthousiasme le coordonnateur, M. Cabana.

Tout en se réjouissant que le Cégep de Thetford devienne l’épicentre du football québécois le temps d’une fin de semaine, M. Cabana se dit convaincu que l’événement sera un succès. Il estime d’ailleurs que la qualité de l’organisation de même que la capacité à mobiliser le milieu se sont avérées des facteurs importants qui ont joué en faveur de la candidature thetfordoise. « Il n’y a aucun doute que ces deux éléments ont influencé le choix des décideurs, sans oublier également la présence du bâtiment de services avec toutes les commodités qu’il offre. L’investissement dans cette infrastructure nous permet aujourd’hui de présenter le Bol d’or, ce qui n’aurait pas été possible autrement. » C’est donc avec une immense fierté que le Cégep de Thetford se préparera au cours des prochains mois à accueillir cette grande fête du football québécois.

Source : Mario Royer