L’offre de restauration connaîtra prochainement un essor avec l’arrivée ou le retour de membres de la famille Staniscia qui avaient opéré durant quelques décennies le restaurant Trieste.

Le couple propriétaire de la Chanterelle, Gérard et Diane Nadeau, ainsi que les restaurateurs Karine et Domenico Staniscia.

Cette fois-ci, ce sont les cuisines actuellement inactives de l’Auberge de la Chanterelle qui accueilleront le duo de jeunes entrepreneurs composé de Karine et Domenico lesquels ont comme objectif d’offrir à leur future clientèle un menu qui a fait jadis la renommée du Trieste. «Possédant une formation de l’École hôtelière de la Capitale, je suis maintenant prêt pour mon propre restaurant», explique Domenico.

L’entente entre les promoteurs et les propriétaires de la Chanterelle, Diane et Gérard Nadeau, prévoit l’ouverture du restaurant Casabianca à compter du 28 mars 2018. Entretemps,  l’aménagement et la décoration dans les locaux de l’auberge seront révisés; la réalisation d’un bar est dans les plans.

«Mes clients chambreurs me parlent souvent du temps où il y avait un restaurant dans l’Auberge et de l’avantage de pouvoir manger sur place. J’ai hâte de pouvoir offrir des forfaits souper/coucher», réfléchit Diane Nadeau. Pour sa part, Gérard se réjouit également de ce maillage : «Depuis la fermeture de notre restaurant il y a deux ans, je cherchais un bon concessionnaire à la hauteur des attentes de notre clientèle d’hébergement».