2014-03-27-trio_10e_cirque
Photo par Jean-Denis Grimard

Le programme de l’école du cirque faisant partie du curriculum de l’École polyvalente de Disraeli soulignera de manière spéciale son 10e anniversaire de fonctionnement les 16-17-18 mars prochain.

Quelques activités sont au menu des célébrations dont une exposition de photos réalisées par M. Paul Demers illustrant le spectaculaire parcours de l’école dans l’apprentissage des arts du cirque, une exposition des décors et costumes ayant servi à la présentation des spectacles annuels très prisés du public, un cocktail dinatoire sur invitation (12 avril) regroupant tous ceux et celles qui ont soutenu de façon particulière le développement de l’école de cirque, et enfin une possibilité de retrouvailles des anciens qui reste à définir.

Toutefois, l’activité centrale marquant l’anniversaire et faisant la fierté des responsables du programme sera la venue d’un groupe d’entraineurs et athlètes allemands dont le champion mondial de la discipline cyclisme artistique, David Schnabel (voir autre texte dans cette page). Cette visite s’étirant sur trois jours s’avère une formidable occasion de sensibilisation et d’entrainement pour les jeunes.

Historique
Née en 2004 de la fusion des apprentissages en musique, en arts plastiques, en gymnastique (chearleading) et théâtre, sous l’impulsion visionnaire de quatre enseignants responsables de ces apprentissages, force est d’admettre que l’école de cirque de l’École Polyvalente de Disraeli a gagné ses lettres de noblesse tout en confondant les sceptiques qui dénigraient sa présence dans l’institution scolaire lors de son apparition.

Au cours de ces années, l’école de cirque a produit deux artistes professionnels, Maxime Poulin et Karianne Hayes. Trois autres sont en devenir, révèle l’inspirateur de cette option à l’EPD, M. André Garon. Environ 250 élèves découvrent présentement les beautés et les ouvertures de ce programme qui est actuellement coordonné par la chorégraphe et metteure en scène Hélène Laplante. Par ailleurs, l’école a donné naissance à la formation ADODADO.

L’EPD est devenue une des deux écoles offrant des cours préparatoires au DEC et reconnues par l’École nationale du cirque de Montréal. La qualité des apprentissages vécus par les jeunes est appréciée par cette instance nationale.

Et surtout, les retombées de cette réussite sont multiples et inestimables dans le milieu. En plus de l’attraction qu’elle exerce puisque de plus en plus de jeunes de l’extérieur s’inscrivent à l’EPD, un effet levier agit chez les jeunes du secondaire : antidote formidable au décrochage, sentiment d’appartenance, expérience de la scène, création d’emplois, présence médiatique et visibilité internationale. «Pour les jeunes, réaliser une production ou faire le spectacle de fin d’année est une source de motivation», précise André Garon.

L’École polyvalente de Disraeli est devenue un modèle d’implantation des arts du cirque. «Ça fait école. Il n’y a plus personne qui rit de nous autres en nous traitant d’école de clowns…». Tous les intervenants dans leur secteur respectif reconnaissent l’impact salutaire de ce programme. Voilà une concentration qui vivifie son milieu tout en valorisant son école..! Bonne fête!