Par Marie-Andrée Brière

Les personnes aînées de 70 ans et plus sont les plus vulnérables à la COVID-19 et doivent à tout prix respecter les consignes de confinement. Restons à la maison ! Mais comment combler nos besoins d’épicerie, de médicaments, d’entretien ménager ? Heureusement, il existe des bénévoles pour nous soutenir pendant notre isolement. Voici quelques informations qui pourraient vous aider à trouver les ressources d’aide qui vous conviennent. N’hésitez pas à les utiliser.

Des volontaires se proposent pour aller faire vos courses : il s’agit d’une initiative de Nadia Boivin et d’un groupe de volontaires, qui couvrent une quinzaine de municipalités présentement, et d’autres s’ajouteront selon les bénévoles disponibles. Pour avoir accès au service, utilisez le groupe Facebook « Faire les commissions pour les personnes âgées : Thetford Mines et environs » ou appelez au 418 338-4670. Aucun paiement d’avance n’est demandé. Les gens payent à la réception des produits.

Les pharmacies livrent nos médicaments : toutes les pharmacies de notre territoire offrent un service de livraison des médicaments. Il est donc inutile de se déplacer, il suffit de téléphoner à la pharmacie et de demander ce dont nous avons besoin.

Un guide d’autosoins COVID-19 à domicile : le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a publié un guide d’autosoins sur son site Web et ce guide a également été distribué par la poste dans les municipalités. Vous pouvez consulter ce guide sur le site du ministère : www.msss.gouv.qc.ca.

Les besoins alimentaires : si vous avez des besoins alimentaires en raison de la situation difficile que nous vivons, vous pouvez vous adresser au Centre d’entraide de la région de Disraeli (CERD) en téléphonant au 418 449-5155.

Besoin de parler ? Tel-Aînés est une ligne d’écoute pour les aînés qui ont besoin de parler, qui se sentent seuls. Vous pouvez les contacter au 1 877 353-2460 de 10 h à 22 h tous les jours.

En terminant, la seule chose vraiment importante, c’est de prendre soin de nous, de garder le moral, de penser à toutes ces belles choses que nous avons vécues et que nous allons vivre à nouveau. Appeler une voisine, un parent, un ami, écouter la radio, lire et, surtout, sourire tous les jours ! Portons-nous bien, ensemble.