« Quand la réunion de famille… ressemble plutôt à un plongeon forcé dans le réservoir des pieuvres de l’aquarium. » — R.P. Warren

Image qui veut dire beaucoup et qui correspond totalement à l’atmosphère qui attend les spectateurs avec la dernière production de la 51e saison de la troupe de théâtre Les Cabotins, présentée en mars prochain à Thetford Mines.

 « Un été à Osage County », texte décapant de Tracy Letts, traduit par Frédéric Blanchette, nous convie à une réunion familiale dans la demeure des Weston, dans les immenses plaines de l’Oklahoma, là où la chaleur estivale est telle qu’elle peut aviver les tensions. La crise causée par la mystérieuse disparition du patriarche servira de prétexte à Violet, sa femme caractérielle souffrant d’un cancer de la bouche, pour pousser les membres de sa famille dans le champ miné des confrontations par le truchement de remarques incisives et virulentes dont elle se régale, pour le plus grand plaisir du public. Une famille où règne la manie quasi obsessionnelle de s’attaquer mutuellement.

Un texte, à la fois drôle et sombre, dans lequel explosent, par le biais de propos acidulés, de pensées profondes et de papotages insignifiants, des vérités réprimées, mais aussi des silences assourdissants. Une comédie cruelle ! Du théâtre pour 12 ans et plus.

Les Cabotins en répétition le 23 février 2019

« Un été à Osage County », dans une mise en scène d’Emmanuelle Nadeau, sera présenté les 15, 16, 22, 23, 29 et 30 mars 2019 à 20 h et le 24 mars à 14 h au Studio-Théâtre Paul Hébert, situé au 800, rue Saint-Alphonse à Thetford Mines. Les personnages tout aussi vipérins qu’attendrissants seront savamment défendus par Guillaume Bernier, Suzanne Bradet-Girard, Myriam Breton, Audrey Gagnon, Daniel Garant, Odette Grégoire, Yves Kirouac, Denis Langlois, Mario Langlois, Véronique Leduc, Isabelle Lessard, Julie Martineau et Guy Rodrigue. Ils prendront vie dans une scénographie signée Élyse Lessard.

Information et réservation : 418 338-1255 — cabotins@gmail.com — lepointdevente.com.

Source : Emmanuelle Nadeau