La consultation du présent tableau décrivant la situation des candidatures dans chaque municipalité nous suggère quelques commentaires ou observations.

Paroisse de Disraeli
Les élections dans la Paroisse de Disraeli dérogent au processus auquel on y était habitué depuis plusieurs années pour deux raisons : la première étant que le vétéran maire André Gosselin qui siégeait à cette fonction depuis 1980 s’est retiré de la scène politique; la deuxième étant qu’on  assiste à une élection référendaire pour la nomination de son successeur dont l’enjeu concerne le maintien ou le changement de nom de la dite municipalité. On comprend qu’on est dans la répercussion du débat mené durant l’année 2017.

Ville de Disraeli
À Disraeli, les électeurs ont à se familiariser avec une nouveauté au niveau du mécanisme de représentation. Alors qu’auparavant chacun des 6 échevins était élu au suffrage universel, ce ne sera dorénavant que ceux de chacun des 6 districts délimités qui éliront respectivement leur candidat pour les 4 prochaines années. Le 5 novembre prochain, seuls 2 districts sont en élection puisque 4 échevins sortants ont été reconduits par acclamation à leur siège.

Saint-Joseph-de-Coleraine
Les citoyens auront à combler le siège laissé vacant par le départ de Gilles Gosselin qui assumait la mairie depuis 2011. Une belle lutte s’y dessine entre Gaston Nadeau et Josette Vaillancourt, cette dernière aspirant à revenir à un poste qu’elle a déjà occupé.

Saint-Fortunat
Tous les élus sortants avec à leur tête le maire Denis Fortier ont été reconduits dans leurs fonctions.

Saint-Romain
Le maire Jean-Luc Fillion a de nouveau été réélu ainsi que 5 échevins qui sollicitaient un renouvellement de mandat. Une seule nouvelle figure s’ajoute à l’équipe précédente.

Stratford
Seul membre de l’ancien conseil en lice, Richard Picard a été reporté à son siège d’échevin. Les citoyens se sont donné un nouveau maire en la personne de Denis Lalumière. Un seul siège de conseiller fera l’objet d’une lutte électorale.

Saint-Jacques-le-Majeur
Sauf pour un poste de conseiller, tous les autres membres de l’ancien conseil ayant à sa tête Steven Laprise se sont vu confier un nouveau mandat de 4 ans. Les gens de cette communauté ont de quoi se réjouir avec la venue imminente de l’Internet haute vitesse dont le dossier fut habilement mené par leurs élus.

Saint-Julien
On y note le retour à la mairie de Jacques Laprise ainsi que l’élection par acclamation de deux échevins sortants. Les 4 autres postes à l’échevinage sont contestés et iront en élection.

Sainte-Praxède
Le maire Daniel Talbot a de nouveau été reconduit ainsi que 3 échevins sortants. Deux sièges seront disputés. Il semble que quelques projets prometteurs de lotissement et de développement domiciliaire illuminent l’avenir immédiat de la municipalité.

Saints-Martyrs-Canadiens
Cinq luttes électorales auront lieu dans cette municipalité dont la course à la mairie. Seuls deux échevins sortants ont été élus par acclamation.

Lambton
Il  y aura de l’action dans cette municipalité alors que le maire sortant Ghislain Breton aura un adversaire. Deux conseillers ayant été élu par acclamation, les citoyens auront donc à se prononcer sur quatre postes du prochain conseil.

Beaulac-Garthby
Après hésitation, la mairesse sortante Isabelle Gosselin a décidé de rester en poste et a été élue par acclamation. Tous les échevins sauf un ont été élus.

Jean-Denis Grimard
Jean-Denis Grimard

Les derniers articles par Jean-Denis Grimard (tout voir)