Les fermières de Stratford fêtent les cent ans de leur mouvement

Le Cercle de Fermières a suivi la transformation du Québec moderne. Aujourd’hui, ses membres  sont des groupes d’intérêt général et proviennent de toutes les couches de la société. Sous une chartre incorporée en 1968, 760 Cercles se partagent environ 56 000 membres. Ces personnes sont conscientes d’exercer un impact sur les décisions sociétales et les enjeux actuels; elles transmettent régulièrement des rapports et des mémoires à divers paliers gouvernementaux.

Comité de fermières de Stratford
Comité de fermières de Stratford

Le premier Cercle de Fermières a débuté à Chicoutimi, en 1915. En 1936, 40 dames de Stratford décident de joindre le mouvement et de fonder leur Cercle local. Madame Napoléon Bergeron en fut la première présidente. On y dispensait des cours ou des activités de tissage, filage, couture, tricot, livres de recettes de cuisine, etc. En 2015, Suzanne Giraldeau, préside le Cercle de Stratford qui compte 51 membres. Leur local est situé au sous-sol de l’édifice municipal. Neuf métiers à tisser sont disponibles pour réaliser divers travaux. Le tricot et divers travaux manuels sont aussi à l’honneur. Pour marquer le centième anniversaire de la fondation du Cercle de Fermières provincial, les membres ont créé des tricograffitis composés de tricots techniques, (broche à tricoter, crochet, etc.) exposés en divers endroits de la municipalité.

Le Cercle de Stratford est un lieu d’apprentissage, d’entraide, de coopération, de complicité et d’amitié. Il vise à mettre en valeur le talent de ses membres. Toutes les personnes désireuses de faire partie de ce groupe dynamique sont admises sans discrimination. La formation aux différentes techniques est offerte par celles qui ont de l’expérience. Leur expertise permet de créer des pièces d’une grande beauté.

Source : Suzanne Giraldeau, présidente du Cercle de Fermières de Stratford

Revue l’Actuelle, vol 25, no 1, 2 et 3


Fermières St-Julien

Les membres fermières de St-Julien sont fières de participer à la route des graffitis dans le cadre du
100e anniversaire du Cercle de Fermières du Québec.

Dans l’ordre habituel, à l’avant : Carole Gouin, Dolorès Garneau, Agathe Côté, Adèle Paradis, Claudette Bergeron, Marjolaine Chrétien, Géraldine Gouin et Huguette Turgeon. À l’arrière : Micheline Paradis et Josée Bournival.
Dans l’ordre habituel, à l’avant : Carole Gouin, Dolorès Garneau, Agathe Côté, Adèle
Paradis, Claudette Bergeron, Marjolaine Chrétien, Géraldine Gouin et Huguette Turgeon.
À l’arrière : Micheline Paradis et Josée Bournival.

Exposition artisanale à Stratford

L’exposition, tenue à l’édifice de l’Hôtel de Ville, était bien remplie de pièces artisanales.

Les fermières ont su en mettre plein la vue avec une salle remplie de beaux travaux, ( tissage, crochet, tricot, broderie ) ainsi qu’un coin soulignant les 100 ans du cercle de fermières qui fut très apprécié par nos visiteurs. Merci à tous.

Comité de fermières de Stratford Crédit photo: Colette C. Leblanc
Comité de fermières de Stratford Crédit photo: Colette C. Leblanc