Mardi le 18 février à l’aréna 76 de Disraeli, l’équipe benjamine « A » des Gaulois de la Polyvalente de Disraeli disputait ses deux derniers matchs de la saison régulière. Ces dernières parties revêtaient une importance toute particulière pour bien se classer pour les séries de fin de saison. En effet, les Gaulois, bien qu’assurés de prendre part à ces séries, bataillaient fort pour ne pas affronter l’équipe de première position. La commande était toutefois de taille puisque les Gaulois se mesuraient en premier lieu à la formation de l’École des Deux-Rives de St-Georges de Beauce, soit celle qui occupe le premier rang de la ligue au classement général. Pour le moins que l’on puisse dire, c’est que les porte-couleurs de la Polyvalente de Disraeli ont livré la marchandise en remportant ces deux dernières parties.

Les Benjamins «A» en action

Dans un premier temps, ils ont disposé de l’École des Deux-Rives par la marque surprenante de 5 à 1. Cette éclatante victoire est sans aucun doute due au fait qu’ils ont respecté au doigt et à l’œil le plan de match. Pour leur entraîneur, Stéphane Thivierge, il s’agissait de l’un de leur bon match de la saison. Rappelons que cette formation de la Polyvalente de Disraeli a connu une saison somme toute frustrante puisque trois de leurs défaites l’ont été en fusillade et la quatrième par la marge d’un but seulement. C’est donc dire que les Gaulois auraient tout aussi bien pu terminer en tête du classement général. De plus cette victoire contre l’équipe qui domine la ligue laisse sous-entendre que la troupe des Gaulois est de très bon calibre et que tout peut arriver lors des séries de fin de saison.

Pour ce qui est de leur deuxième match, ils l’ont aussi remporté contre la Polyvalente des Abénaquis de St-Prosper. Le pointage fut toutefois des plus serrés puisque le match s’est soldé par le pointage de 3 à 2 pour les Gaulois. Visiblement l’énergie dépensée pour vaincre l’école des Deux-Rives avait laissé bien peu de carburant dans le réservoir de l’équipe hôtesse. Toutefois, ce qui comptait était la victoire. Celle-ci leur permettait de prendre provisoirement le deuxième rang au classement général avec seulement deux points de retard sur l’École des Deux-Rives et deux points d’avance sur la Polyvalente des Sentiers à qui il reste toutefois deux matchs à jouer.

Le pilote de la formation disraeloise était sans contredit très satisfait de la performance de ses joueurs puisqu’il ne pouvait compter que sur six avants et quatre défenseurs ce qui explique sans aucun doute la baisse de régime lors du deuxième match. Reste donc à savoir, à la conclusion du calendrier régulier, qui sera leur adversaire lors des séries éliminatoires.