Les maires de la MRC des Appalaches s’unissent aujourd’hui pour réclamer la réalisation du prolongement du réseau de distribution du gaz naturel vers Disraeli, dernière zone industrielle identifiée à devoir être raccordée dans la MRC.

« La zone ciblée est présentement la seule dans la MRC à ne pas être desservie par cette source d’énergie. Des investissements gouvernementaux sont nécessaires pour la réalisation du projet ; l’appui des paliers gouvernementaux est donc sollicité. En cette période électorale au Québec, il s’agit pour nous d’un enjeu important, les candidats devront se positionner », a déclaré le préfet de la MRC des Appalaches, monsieur Paul Vachon.

Dans le but de développer pleinement et durablement son territoire et de planifier plus particulièrement la mise à niveau et l’expansion des infrastructures d’accueil des entreprises, la MRC des Appalaches identifiait spécifiquement, en mai 2015, huit zones (parcs) industrielles sur son territoire : Adstock, Saint-Joseph-de-Coleraine, Disraeli, East-Broughton, Sainte-Clotilde-de-Beauce et trois autres à Thetford-Mines.

La MRC juge primordial d’adopter une approche organisée répondant à la réalité actuelle des entrepreneurs en termes de site d’implantation, d’expansion et de consolidation des activités, et ce, en présence d’infrastructures modernes. Avec succès, à deux reprises, la MRC des Appalaches a demandé à la Société de développement économique de la région de Thetford (SDE) de piloter, en 2008, le raccordement de la région au gaz naturel, puis, en 2014, le premier projet de prolongement du réseau pour raccorder les parcs industriels d’Adstock et de Sainte-Clotilde-de-Beauce. Aujourd’hui, la MRC souhaite compléter le raccordement de ses parcs identifiés en mandatant, à nouveau, la SDE pour piloter ce dernier projet de prolongement du réseau vers Disraeli.

« La diversification de notre portefeuille énergétique et donc l’accès au gaz naturel dans nos huit zones industrielles représentent aujourd’hui un projet stratégique pour la MRC des Appalaches. Pour les acteurs économiques, partout à travers le monde, la compétitivité, l’efficacité et la stabilité des sources énergétiques constituent une préoccupation majeure », explique le président de la SDE et maire de Thetford Mines, monsieur Marc-Alexandre Brousseau.

« Pour nos entreprises de Saint-Joseph-de-Coleraine et de Disraeli, cette nouvelle source d’énergie augmentera le niveau de compétitivité et contribuera à consolider les activités dans notre milieu. Disposer de la meilleure forme d’énergie adaptée à leurs besoins permettra aux entreprises de diminuer leurs coûts d’exploitation par la réduction du prix de l’intrant énergétique. Le secteur sud de la MRC des Appalaches a grand besoin de diversifier son économie et nous croyons qu’avec de nouvelles formes d’énergies disponibles, nous aurons les outils pour attirer de nouvelles entreprises. Ainsi, nous créerons et consoliderons des emplois à moyen et à long terme », ajoute le maire de Disraeli, monsieur Jacques Lessard.

Source : Société de développement économique de la région de Thetford (CLD)