À travers le Québec, les initiatives des Maisons des jeunes (MDJ) ont fusé et continuent d’émerger de toute part de la province pour réinventer leurs services et activités à distance de façon originale, créative et accrocheuse.

En effet, les MDJ ont, dès le début de la pandémie, fermé leurs portes aux ados pour éviter la propagation du virus. Mais elles ont tout de suite compris qu’elles avaient un rôle essentiel à jouer pour accompagner les jeunes à travers cette période difficile.

De nouvelles manières de joindre les ados
Privées temporairement de leur lieu de rencontre, la MDJ du lac Aylmer (Disraeli) et celle de Thetford, fiers membres du Regroupement des maisons des jeunes du Québec (RMJQ), se sont mobilisées pour maintenir les liens avec les jeunes qui les fréquentent habituellement.

Vos MDJ locales
Les MDJ du lac Aylmer et de Thetford ont, elles aussi, su faire preuve d’une grande ingéniosité pour repenser leurs activités dans le cadre du confinement en offrant des MDJ virtuelles avec un animateur présent sur Facebook ou par téléphone afin de répondre aux questions des jeunes, de les écouter, de les animer ou de les diriger au besoin. Afin de connaître les horaires de chaque MDJ, la population est invitée à consulter leur page Facebook respective.

D’autres initiatives innovantes sont au rendez-vous ! La MDJ du lac Aylmer offre un service de commissions à ceux et à celles qui ne peuvent sortir de chez eux. La MDJ de Thetford offre, quant à elle, des paniers d’animation pour les jeunes : ils reçoivent du matériel à la maison qui leur permet de faire une activité avec un animateur en ligne.

Prévention et lien social
Afin d’informer au mieux les jeunes et de les encourager à respecter les consignes d’isolement, les MDJ partagent avec eux des outils de vulgarisation, répondent à leurs questions ou organisent des groupes de discussion. Néanmoins, les activités de prévention ne se limitent pas à la COVID-19 : en effet, les ados continuent d’être confronté·es à de nombreux enjeux, comme l’anxiété, la pression sociale, la cyberintimidation ou encore la consommation. Il est primordial que la « distanciation sociale » nécessaire ne rime pas avec « isolement social » pour les jeunes. D’autant plus que le confinement peut faire ressortir des conflits. Le volet social des activités proposées en ligne par les MDJ est, de ce fait, très important pour les aider à garder le moral.

Pour en savoir plus : Maison des jeunes du lac Aylmer
Facebook : MDJ Lac Aylmer
581 209-0015

Source : RMDJQ