Toujours à l’affût de découvertes d’objets antiques pouvant témoigner d’un passé plus ou moins lointain dans notre jeune pays, le tandem Rousseau-Toupin présentera à nouveau cette année, dans le cadre des Journées de la Culture qui se dérouleront du 24 au 27 septembre inclusivement, une exposition d’antiquités (objets-photos-démonstration) illustrant les métiers d’époque.

Leur but est de faire découvrir les métiers d’autrefois tels le ferblantier, le forgeron, le travail de la glace, la maîtresse d’école, le chaisier avec comme attraction spéciale «le scieur»,

«Cette exposition veut rendre hommage à ces métiers d’autrefois avec des photographies et des objets du quotidien», expliquent les deux collectionneurs. «On y raconte leur histoire avec le vocabulaire propre à chaque profession». «Les métiers d’hier étaient ceux du geste appris souvent par un savoir transmis d’une génération à l’autre», commente Guy Toupin.

On se rappellera que l’an passé, dans le local du Cabaret des Arts situé sur la rue Laurier, Jacques Rousseau et le conservateur Guy Toupin avaient conjugué leurs efforts pour monter une exposition sur «les sports d’hiver» qui avait suscité l’intérêt de centaines de visiteurs.

Attraction spéciale

scieur_1
Une des récentes joies du duo Rousseau-Toupin consiste en la découverte d’un moulin à scie mobile, le scieur, datant de la fin du XIXe siècle. Il est muni d’une scie ronde et d’une longue égoïne. L’ensemble imposant avec moteur le rend à la fois exceptionnel et typique en regard du thème de l’exposition. Les visiteurs pourront le voir en action; ils ne devraient pas regretter leur déplacement…

Enfin, le conservateur Guy Toupin sera à nouveau disponible pour évaluer des objets anciens que les visiteurs lui présenteront.scieur_2