L’Union des municipalités du Québec (UMQ) se réjouit du dépôt récent par le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, monsieur Martin Coiteux, du projet de loi accordant aux municipalités le statut de gouvernement de proximité et augmentant à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs. Après quatre ans de travail soutenu, l’UMQ voit ainsi les recommandations phares du Livre blanc municipal prendre forme.

« Aujourd’hui est un grand jour pour le monde municipal québécois. Le projet de loi marque le début d’une nouvelle ère pour les municipalités en lien avec leurs responsabilités et leurs rôles dans le développement durable et la prospérité du Québec. a déclaré le président de l’UMQ et maire de Sherbrooke, monsieur Bernard Sévigny.

Il faut souligner la création d’un Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), doté d’une enveloppe de 100 millions de dollars, et l’instauration d’un chantier sur le développement économique local et régional, auquel seront conviés les partenaires municipaux.

« Plus de pouvoirs et d’autonomie signifient plus d’efficience et d’imputabilité. Lorsque nous rapprochons la décision du citoyen, nous favorisons la démocratie municipale. De plus, le projet de loi améliore le régime fiscal municipal en favorisant la fiscalité verte et la création de richesse durable », de dire le président de l’UMQ.

En plus du projet de loi, l’UMQ a signé une déclaration commune avec le gouvernement sur la reconnaissance des municipalités comme des gouvernements de proximité. Celle-ci prévoit plusieurs actions, dont une valorisation de la Table Québec-Municipalités, comportant une rencontre annuelle présidée par le premier ministre du Québec, qui portera sur les priorités politiques du gouvernement et les enjeux municipaux. Il est également prévu une modernisation des lois municipales en fonction du nouveau statut des municipalités.

La voix des gouvernements de proximité
Depuis sa fondation en 1919, l’UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d’affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.