Bonjour,

J’ai écrit à l’ensemble des municipalités du Québec pour qu’elles offrent le choix aux propriétaires de payer le compte de taxe jusqu’à douze versements sans intérêts ni pénalité.  J’ai reçu plusieurs commentaires comme faire une entente avec l’institution financière pour payer le compte de taxe. Mais le problème, c’est à la municipalité où je dois payer les taxes et non pas à l’institution financière qui fait croire aux propriétaires qu’ils sont en douze versements en payant aux mois à l’institution financière. C’est faux.

D’autres disent qu’ils respectent la loi et c’est vrai, mais la loi ne défend pas d’offrir jusqu’à douze versements. Je me fais dire de me présenter ou m’impliquer et c’est ce que je fais; je demande des changements puisque les services sont sur toute l’année, pas deux fois à six fois par année.

Des municipalités demandent à d’autres municipalités de payer des services en deux versements quand ils sont fournis sur toute l’année; est-ce cela de la démocratie?

Comment se fait-il que les locataires sont en douze versements pour les mêmes services, mais pas les propriétaires?

Je me fais dire que cela prend de l’argent pour payer les services. C’est vrai; les municipalités vont avoir l’argent chaque mois ou plus souvent si les propriétaires ont les moyens de payer à l’avance les services qui sont fournis sur toute l’année, pas deux à six fois par année. C’est à la municipalité de prévoir les dépenses pour toute l’année, pas sur six mois ou moins.

Est-ce démocratique de charger des intérêts quand les propriétaires paient leur compte de taxe aux mois pour des services qui sont fournis durant toute l’année? Propriétaires vous avez le droit de demander de payer le compte de taxe jusqu’à douze versements sans intérêts ni pénalité.

En date du 28 octobre 2016, sur 1110 municipalités, une (1) est en un versement; 106 sont en deux versements (137 en 2014), 466 en trois (494 en 2014), 396 en quatre (367 en 2014), 41 en cinq (32 en 2014), 96 en six (76 en 2014), une en 8, deux en 9 et une en 12, ce qui fait que 90% sont en plus de deux versements.

Louis Langevin
Sainte-Praxède