Que cache l’adoption sous le bâillon du projet de loi n28 par le gouvernement ? Quel impact auront certaines mesures sur la qualité de vie des aînés ? Silence radio.

Est-ce pour faire taire les critiques que le gouvernement sape le processus de consultations en ayant recours au bâillon à répétition ou pour passer des mesures en douce ?

Notre expérience de la consultation entourant le projet de loi n10 nous fait craindre la mouture définitive de cet autre projet de loi. En effet, même si nous avions pu exprimer nos inquiétudes quant au sort des aînés dans le cadre de la réforme administrative du système de santé, des mesures surprises qui ne figuraient pas au projet initial ont été ajoutées. Exemple : le délai de reconduction des certificats de conformité dans les résidences pour aînés (RPA) est passé de trois à quatre ans.

Pourquoi ce changement significatif ? Est-ce là la réponse de l’État aux mécanismes de surveillance de la réglementation en RPA, malgré le contexte encore chaud de la tragédie de L’Isle-Verte ? Déplorable !

Quelles mauvaises surprises nous attendent encore ? Je m’en inquiète vraiment, au nom des 380 000 membres de 50 ans et plus que compte le Réseau FADOQ.

Maurice Dupont,
Président du Réseau FADOQ