Chronique historique DisraeliLes célébrations du 150e anniversaire de Disraeli vont nous donner l’occasion de mieux connaître certaines familles qui ont contribué à la naissance, au développement et à l’enrichissement de notre municipalité.

La présente chronique se propose de faire le portrait de la première de ces familles qui a véritablement marqué notre histoire: la famille d’Octave Champoux dit Semper et d’Alixe Bergeron.

1ère rangée : Clarenne, Zénaïde, Alixe Bergeron (mère de la famille) Odile, Marie-Louise 2e rangée : Alexandre, Calixte, Théophile, Pétrus, Jean-Baptiste (John), Euclide, David
1ère rangée : Clarenne, Zénaïde, Alixe Bergeron (mère de la famille) Odile, Marie-Louise
2e rangée : Alexandre, Calixte, Théophile, Pétrus, Jean-Baptiste (John), Euclide, David

Le couple s’est marié à St-Grégoire de Nicolet, le 18 juin 1844. Ils ont eu 13 enfants (7 garçons et 6 filles dont une morte à la naissance). En 1855, la famille déménage à Stratford et s’installe sur une ferme dans le rang de l’Église.  En 1868, Octave, en bon père de famille, va aider son fils John à faire les démarches nécessaires auprès du gouvernement provincial d’alors dans le but d’acquérir le pouvoir hydraulique des chutes  de la rivière St-François (les Bulls Head Falls ) afin d’y installer un moulin à scie. Ce droit lui est accordé à la condition qu’il construise également un moulin à farine. La naissance de cette  première industrie locale, connue sous le nom de la Cie John Champoux & Frères, va attirer des gens de partout au Black-Creek, qui va devenir plus tard, le village de Disraeli. En 1875, Octave Champoux déménage toute sa famille à Disraeli où ses fils se consacreront au bon fonctionnement de la Cie Champoux. Octave va consacrer les dernières années de sa vie à la gestion de la municipalité de Disraeli. Il décède le 17 juin 1894. Son épouse, Alixe Bergeron va le suivre le 30 septembre 1910. Tous les deux furent inhumés au cimetière Ste-Luce de Disraeli.

Le parcours des enfants de la famille Champoux.

Pétrus: L’aîné des fils naquit  à St-Grégoire de Nicolet en 1846.  C’est lui qui sera responsable du moulin à farine de la compagnie. Il épousa Philomène Brunelle. Il est décédé à Disraeli le 3 juin 1911.

 Théophile: Né à St-Grégoire de Nicolet en 1850. Il participe aux débuts des opérations de la compagnie à Disraeli. En 1880, il épouse Georgine Biron de Weedon. Le couple s’établit par la suite sur une ferme à St-Gérard-Majella.

Jean-Baptiste (John) : Né à St-Grégoire de Nicolet en 1852. Il quitte sa famille en 1866 et va travailler pour la Cie Brown de Berlin N.H. C’est sans doute là qu’il s’initia au fonctionnement du moulin à scie hydraulique. Deux ans plus tard, grâce à l’aide de son père, il entreprend la construction d’un moulin à farine et d’un moulin à scie aux Chutes Bulls Head Falls qui vont devenir opérationnel dès 1870.

Vers 1875, la compagnie Champoux ouvre un magasin général à l’angle des rues Laurier et Champlain (actuellement le magasin Korvette). C’est là que John installe son « office ». En hommes d’affaires avertis, les frères Champoux s’assurèrent d’une clientèle régulière en payant leurs ouvriers en jetons (pitons) plutôt qu’en billets du Dominion, une pratique assez répandue à l’époque, chez les entrepreneurs forestiers.

En 1877, le chemin de fer Sherbrooke-Lévis (Québec Central Railway) passe à Disraeli. La Cie Champoux s’empresse alors de faire construire une voie de service se rendant jusqu’au moulin à scie, voie qu’on appela la « Champoux Siding ».

En 1883, John Champoux épousa, en premières noces, à Québec, Mary Ann O’Mally (1857-1896) et en deuxièmes noces, à Disraeli, en 1899, Maria Sirois. Cinq enfants naquirent de ces deux mariages.  John Champoux fut le premier maire de Disraeli de 1883-1884 et à nouveau de 1899-1900.  En 1912, la Cie Champoux vendit ses installations de Disraeli à la Brompton Pulp And Paper Co. et son magasin général à Achille Beaudoin Sr. A 60 ans, John et quelques-uns de ses frères entreprirent une autre grande aventure forestière dans la vallée de la Matapédia et au Nouveau-Brunswick. Ils fondèrent le Chaleur Bay Mill à Causapscal.  En 1932, alors qu’il est âgé de 80 ans, il s’associe à Edouard Lacroix, député fédéral de Beauce (1925-1945) et homme d’affaires bien connu. Ils font l’acquisition de la Port Royal Pulp and Paper Co. de St-Jean N.B. John Champoux meurt à Québec le 3 novembre 1933. Il sera inhumé à Disraeli.

Euclide : Il est né à Stratford en 1859.  Il fut un collaborateur régulier de la Compagnie Champoux. Il aura la charge du pouvoir d’eau qui produisait l’électricité nécessaire au moulin et au village grandissant.  Le 4 juillet 1886, il épouse Emma Castonguay à St-Édouard de Lotbinière.  Ils eurent sept enfants. En 1900, il quitta Disraeli pour aller s’établir sur une ferme à St-Edouard de Lotbinière. Il décéda en 1911. Son épouse le suivit en 1922.

Calixte : Né à Stratford en 1854, il épousa à Disraeli, en 1901, Rose-Anna Parent. Le couple eut 8 enfants. Après la fermeture de la Cie Champoux à Disraeli en 1912, il s’associa à son frère David et ils fondèrent la Matapédia Lumber Cie. Ils construisirent un Moulin à scie à Milnikek dans la vallée de la Matapédia.  En 1929, il se retira à Québec et se fit construire, sur l’Avenue des Braves, une superbe maison de style Tudor que le premier-ministre Jacques Parizeau a habité à l’époque de son gouvernement (l’Élysette). Calixte est décédé à Québec en 1941.

David : Il est né à Stratford en 1867. C’est lui qui aura la gestion des finances de la Compagnie et du magasin général.  Il sera l’associé de Calixte dans l’exploitation forestière en Gaspésie. Six enfants naîtront de son mariage avec Florendy Bérubé de Québec.  David meurt à Québec le 28 octobre 1935. Il sera inhumé à Disraeli.

Alexandre : Il est né à Stratford en 1869.  En 1912, il rejoint ses frères aînés en Gaspésie.  Il épousa en 1897, à Arthabaska, Marie Wilhelmine Leblanc. Le couple eut cinq enfants. Alexandre est décédé à l’Hôtel-Dieu de Montréal en 1921 et a été inhumé à Disraeli.

Marie-Zénaïde : Née à St-Grégoire de Nicolet et 1848. Elle épousa Joseph Boulanger. Elle décéda à Arthabaska

Clarenne : Née à Stratford en 1863, mariée à Philippe Bergeron, elle décéda à Sherbrooke.

Eugénie : Née à Stratford en 1871. Mariée à Disraeli, le 26 janvier  1891, à Joseph Godefroy Brochu . Elle est décédée à St-Adrien de Ham en 1899 et inhumée à Disraeli. Elle ne figure pas sur la photo.

Marie-Louise: Née à Stratford en 1872. Elle maria Onésiphore (Jim) Lecompte à Disraeli en 1898.  Elle est décédée à Disraeli en 1946.

Odile: Née à Stratford en 1875, elle a épousé, à Disraeli, en 1896, Calixte Leblanc. Elle est décédée à Disraeli en 1941.

REF : La Saga forestière des Frères Champoux par GÉRALD CHAMPOUX.

La généalogie des Champoux dits Semper, Nos ancêtres par GÉRALD CHAMPOUX.