L’Harmonie de Disraeli n’a pas fini de nous charmer. En effet, le 10 juin, c’était à son tour de célébrer les 150 ans de sa ville.

À partir de documents d’archives photo et vidéo, le groupe s’est permis de revisiter l’histoire de Disraeli à sa façon, par le biais des émotions. Bien plus qu’un diaporama photo, nous avons eu droit à une série de courts-métrages construits autour de la municipalité, de son histoire, de ses citoyens. Une quinzaine de clins d’œil vidéo où la musique tenait lieu de mots et de support à la trame dramatique. Les musiciens ont accordé une place de choix au répertoire d’ici : Cohen, Vigneault, Harmonium, folklore, etc. Bref, tous les éléments étaient réunis pour faire de ce voyage dans le temps un rassemblement inoubliable. Car, au-delà des aspects historiques  soulevés, ce sont surtout le travail, la fierté, la force, le courage, la résilience et l’ambition des citoyens qui ont été mis en évidence durant la soirée.

Voir les visages de nos ancêtres reprendre vie sur la musique, nos aïeuls, nos familles, nos amis, nos voisins… quel magnifique cadeau l’Harmonie de Disraeli a offert à toute la population pour le plus grand plaisir des nombreux participants qui passaient de la surprise au ravissement et à l’émotion!

Cadeau
De plus, le lundi 5 juin dernier, la Corporation des Fêtes du 150e a offert un cadeau aux élèves de l’École Sainte-Luce en leur présentant le conte mettant en vedette le monstre du lac Aylmer, conte créé par M. Jean-Levis Bédard. Nous savons tous que les enfants sont les véritables experts en matière de conte, il devenait alors tout à fait normal de déménager notre conte chez eux. Un grand merci au directeur, M. René Bolduc, qui a généreusement accepté notre cadeau pour tous ses protégés!

Les derniers articles par Juliette Jalbert (tout voir)