Lucie 1
Lucie Pinard lors de son passage au Centre Amitié Stratford. Crédit photo: Claudette Cloutier

Soigner avec la loi du similimum, voici ce que fait l’homéopathie, depuis 1755. C’est ce que vingt-cinq assistants ont appris de Mme Lucie Pinard, homéopathe accréditée, membre du Syndicat professionnel des homéopathes du Québec, jeudi, le 5 mars dernier, conférencière invitée au Centre Amitié Stratford.

Contrairement aux détracteurs de cette médecine douce, qui croient à tort, que l’on devient homéopathe en quelque dizaine d’heures, sachez que c’est une formation de cinq ans. Lucie pratique cette science holistique depuis une quinzaine d’années maintenant, et depuis un an au Centre ÉQUINOX de Lac Mégantic, même si elle réside chez nous. De plus, les remèdes homéopathiques sont des produits homologués, examinés par Santé Canada et jugés sûrs, efficaces et de haute qualité dans les conditions d’utilisation recommandées.

C’est assez difficile d’expliquer concrètement les principes actifs de l’homéopathie. Toutefois, on peut mieux le comprendre en sachant que c’est une médecine complémentaire vibratoire, énergétique qui cherche à rétablir l’homéostasie. Donc, pour choisir le meilleur remède homéopathique, une consultation préliminaire aide à cerner tous les niveaux de l’être qui causent le malaise, afin, si possible, d’en identifier la source. D’ailleurs, plusieurs études scientifiques, en laboratoire, démontrent l’efficacité de cette médecine qui ne représente aucun risque pour la santé et n’implique aucune contre-indication avec la prise de médicaments traditionnels.

Les produits homéopathiques se présentent sous plusieurs aspects : en granules, en goutte, en pommade ou en macérât et peuvent être confectionnés avec une ou plusieurs souches.

On peut donc, assez facilement, selon Lucie, « créer sa propre pharmacie homéopathique » pour certaines affections les plus courantes de nos vies : rhume, grippe, fatigue hivernale, humeur dépressive, maux d’enfants (oreilles, dents, etc), maux de femmes, troubles de digestion ou de respiration.

Pourquoi ne pas l’essayer? En constatant nous-mêmes les influences positives de cette approche complémentaire sur notre organisme à toutes sortes de niveaux, libre à nous de choisir de quelle manière nous désirons nous soigner! D’ailleurs, plusieurs vétérinaires les utilisent avec des résultats probants, alors … pourquoi pas nous?

Avatar
Latest posts by Pierrette Boulanger (see all)