Le projet de ligne électrique entre le Maine et le Québec, présenté par Hydro-Québec en décembre dernier, suit son cours. Nous avons contacté Mme Lynn St-Laurent, porte-parole d’Hydro-Québec, pour voir où en était le dossier. Elle nous confirme que le dossier progresse bien et qu’on en est toujours à élaborer le tracé final. Au moment d’écrire ces lignes, les consultations auprès des personnes et organismes touchés n’étaient pas encore complétées. L’échéancier prévu tient toujours la route et la société d’État devrait venir présenter à la population le fruit de son travail au printemps.

La Presse canadienne rapportait, en février dernier, qu’Hydro-Québec et Central Maine Power (CMP) ont offert des incitatifs supplémentaires d’environ 258 M$ US — dont 170 M$ US proviendront de la société d’État. Cette générosité vise à améliorer les avantages consentis au Maine, où la ligne ne fera que passer, le client final étant le Massachusetts. De ce côté-ci de la frontière, ceux qui espéraient aussi voir bonifier les retombées devront en faire leur deuil, car Hydro-Québec n’entend pas modifier ce qui est déjà sur la table. Un dossier à suivre.