C’est une troisième et dernière journée de tournée de l’Université Rurale Québécoise (URQ) Estrie qui s’est déroulée le 12 septembre dernier dans la MRC du Granit avec la présentation de 21 initiatives en six itinéraires aux quatre coins de la région. Le but consistait à identifier et à mettre en vitrine des projets dans la majorité des 20 municipalités du territoire afin de revitaliser le milieu rural par le développement des milieux de vie.

Parmi ceux-ci, plus particulièrement la Réserve internationale de Ciel étoile du Mont-Mégantic, l’École des Arts du cirque et de la Scène Dominique- Savio.

MONT-MÉGANTIC
Le milieu scientifique dédié à l’espace est aux prises avec une problématique depuis quelques années, celle de la pollution lumineuse qui est un obstacle évident à l’observation spatiale. Comme solution, une campagne de sensibilisation à large déploiement visant la réduction de la pollution lumineuse au niveau régional a été mise en place afin d’assurer la pérennité du centre de recherche de l’Observatoire de l’ASTROLab du Mont-Mégantic. Devenue une attraction touristique importante dans la région, préserver l’accès pour tous à l’expérience du ciel étoilé était aussi critique.

ÉCOLE DOMINIQUE-SAVIO
La communauté de Stratford a décidé de prendre en main la survie de son école primaire en la rendant attractive grâce à un programme spécialisé pour animer les trois cycles du primaire. Alors que certaines écoles doivent fermer faute d’enfants, attirer les jeunes familles au village avec une école dynamique est un élément clé de la revitalisation.

École verte Brundtland, l’École des Arts du cirque et de la Scène Dominique-Savio offre un programme de 120 minutes par semaine d’éducation physique à tous les niveaux et une variété d’activités sportives enrichies libres et structurées le midi dès le 1er cycle du primaire, assurées par l’équipe TONUS.

Les élèves profitent de projets culturels variés en musique et en arts plastiques et d’ateliers variés développant les habiletés sociales, selon les besoins déterminés dans les groupes en cours d’année. Le 3e cycle est animé par un projet de robotique.

« Sans l’appui des acteurs du milieu ainsi que celui des médias, le projet n’aurait pas été possible et le village aurait dû encaisser la fermeture de l’école. Aujourd’hui, nos citoyens en sont fiers et cela nous aura permis de réveiller le sentiment d’appartenance et les familles sont restées », déclare Mme Liette Fontaine, membre du Comité de développement OrganisAction et parent instigateur du projet.