par Pierre-Etienne Bizier et Gérard Declerck

Les riverains de l’ARPLL, soucieux de la qualité de leur environnement, ont ,pour une deuxième année consécutive , procédé à la récolte et à la destruction de plants de phragmites, lesquels connus sous le nom de roseaux communs s’étaient multipliés dans et autour du Petit Lac de Lambton.

ARPLL2015
De gauche à droite : Louis Morin, Christian Labrecque, Pierre Noiseux, Pierre Latulipe, Christine Dubé, Martin Poulin et Pierre Etienne Bizier Crédit photo: Pierre-Étienne Bizier

Cette initiative s’inscrit dans le projet « développement durable » subventionné par la MRC du Granit, la municipalité de Lambton, la Caisse populaire Desjardins du Granit et l’ARPLL. Le dit projet ayant comme premier objectif la localisation des plantes envahissantes dans et autour du Petit Lac.

C’est ainsi qu’Isabelle Rioux, une stagiaire en environnement, fût recrutée par l’ARPLL et chargée du projet au cours de l’été 2014, pendant lequel elle a situé et identifié les différents sites où proliféraient les colonies de ces plantes parasites. Mme Rioux avait également pour mandat de s’enquérir des moyens décisifs pour assurer l’éradication de ces indésirables.

Le traitement suggéré est de procéder à des coupes à la base de la plante avant la floraison, évitant ainsi que la plante produisent des graines qui se propagent par le vent ou les oiseaux, poursuivant ainsi sa prolifération et celle des dommages proportionnels. Ces risques entraînent, début septembre, une seconde coupe. Ces traitements réalisés systématiquement chaque année devraient permettre d’éliminer totalement la colonie.

L’ARPLL tient à remercier tous les bénévoles ayant œuvré afin d’enrayer ce fléau, ainsi que les partenaires du projet «Développement durable».

Gérard Declerck
Latest posts by Gérard Declerck (see all)