Hier encore, du ciel, maître corbeau
À cheval sur le vent, trônait comme un roi.
À l’affût d’un vermisseau,
D’une potentielle proie.

Son vol est celui du conquérant.
Qui de sa large cape d’ébène,
Sur son territoire, menaçant
Tout aspirant qui s’amène.

Puis le destin, sournois.
D’un claquement de doigts,
Le jeta à bas de sa monture.
Quêtant soudain sa nourriture,

Une aile amochée, claudiquant,
Pourchassé, terrifié et fuyard.
Ses prédateurs criards, triomphants,
Sur ce roi déchu chantent leur victoire.

Inspiré d’un fait réel survenu sur la rue Camirand lors de l’été 2018.

Avatar
Latest posts by Donald Houle (see all)