Marc-André Roy
Monsieur Marc-André Roy

C’est à l’occasion du Colloque de la Fondation Rues principales qui s’est déroulé l’automne dernier au Capitole de Québec que l’engagement bénévole de M. Marc-André Roy a été souligné. Cette reconnaissance se veut un remerciement pour la qualité de son implication au sein de la revitalisation de la Ville de Disraeli.

M. Roy est impliqué dans ce projet depuis le mois de juin 2013 et en est le président depuis le mois d’août 2013. C’est un bénévole très impliqué dans différents organismes. Il se démarque comme étant un acteur de changement du milieu, par sa grande disponibilité et par son importante connaissance de la Ville.

M. Roy a participé à plusieurs démarrages de projets ayant eu des retombées importantes pour la communauté. Marc-André Roy cumule plus de 40 ans d’implication bénévole dans le milieu pour divers organismes tels que : le Comité culturel de Disraeli, le Carnaval de la Pâtisserie, la Chambre de Commerce de Disraeli, la Journée Trippante, le conseil de surveillance et le conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Disraeli (à divers moments), la Fondation Jeunesse Secondaire Disraeli, le Journal communautaire Le Cantonnier, la Fondation Marjolaine Roy et du Fond Christina Goulet et du Centre d’Entraide de la Région de Disraeli (CERD).

Son attachement et sa fierté à faire partie intégrante de la communauté l’amènent à partager son sentiment d’appartenance pour Disraeli et de cette belle région qui bénéficie, selon lui, d’un potentiel de développement touristique sous-estimé. Sa vision du développement du milieu passe tout d’abord par la conservation des acquis, par la réanimation du centre-ville et par la protection du patrimoine bâti, mais aussi par l’amélioration, la rénovation, et l’embellissement des bâtiments commerciaux et résidentiels existants.

Pour sa part, la Ville de Disraeli tient à souligner la qualité de l’implication et du travail accompli par M. Marc-André Roy depuis plus de 40 ans. Merci de votre dévouement à la démarche de revitalisation.