Le député de Mégantic, monsieur Ghislain Bolduc, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, monsieur Martin Coiteux, est heureux d’annoncer que deux municipalités de la circonscription de Mégantic bénéficieront d’une aide financière provinciale totale de 1 053 362 dollars pour la réalisation de deux projets dans le cadre du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU).

« Grâce à ces investissements importants annoncés aujourd’hui dans le cadre du FEPTEU, les citoyens de Nantes et de Weedon auront de meilleures infrastructures d’eau potable et d’eaux usées. », a déclaré le député de Mégantic.

« Les projets annoncés aujourd’hui dans la circonscription de Mégantic dans le cadre du programme FEPTEU témoignent de l’engagement du gouvernement du Québec à soutenir de façon importante les investissements dans les infrastructures municipales. », a fait savoir le ministre Martin Coiteux.

« Ces investissements essentiels dans les infrastructures liées à l’eau dans la région de l’Estrie démontrent l’engagement du gouvernement du Canada à assurer l’accès à des services adéquats et durables, aujourd’hui et dans les années à venir. » a pour sa part déclaré l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie et députée pour Compton-Stanstead (Québec), au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

Voici les projets de la circonscription de Mégantic :

  • Pour Nantes : renouvellement de conduites d’eau (rue Principale/ route 161).
  • Pour Weedon : renouvellement de conduites d’eau (rue des Érables)

Le financement total se répartit ainsi : provincial 1 053 362 $, fédéral 1 596 003 $ pour un toal de 2 649 365 $

L’approbation de ces projets a été rendue possible grâce à la signature de l’entente de financement bilatérale Canada-Québec en juillet 2016 qui permettra de financer des projets liés à l’eau dans l’ensemble du Québec. Le gouvernement fédéral fournit jusqu’à 50 pour cent du financement de ces projets et le Québec contribue à hauteur de 33 pour cent.

Source :Véronique Lachance