La navigation de plaisance peut devenir un cau­chemar si on ne respecte pas la signalisation. Celle-ci s’exprime par les bouées. À partir de cet été, nous allons utiliser un peu plus les bouées rouges et les bouées vertes pour indiquer l’en­droit sécuritaire où il faut passer.

Dans la rivière aux Bluets nous ne placerons que des bouées rouges, les vertes étant inutiles parce que la rivière ne présente pas de dangers particuliers, d’où l’importance de savoir de quel côté passer la bouée! Malgré cela, il faut toujours naviguer dans le centre de la rivière. Les bouées vertes seront placées ailleurs sur le lac.

Rappelons qu’il faut laisser la bouée rouge à droite de notre embarcation lorsqu’on remonte le courant et pour la bouée verte on la laisse sur le coté gauche de notre embarcation lorsqu’on remonte le courant. Sur notre lac, le courant d’une rivière est évident mais qu’en est-il du cou­rant sur le lac? On remonte imperceptiblement le courant lorsque l’on part du barrage Jules-Al­lard et qu’on se dirige vers l’hôtel de la Source argentée.

Les bouées jaunes, qui indiquent aussi un dan­ger, demeureront mais là où cela sera possible, nous installerons des bouées rouges ou vertes.

La prudence sera toujours de mise parce que notre lac présente des dangers particuliers dus notamment au fait qu’il est une création artifi­cielle datant de 1917. Il faut le parcourir en hi­ver pour comprendre que les bouées ne peuvent pas indiquer tous les dangers et qu’une vigilance permanente s’impose.

Afin d’aider tous les navigateurs, nous allons ins­taller cet été 3 affiches comme celle de ce bas de page sur les bords du Grand-Lac-Saint-François.

Quelques trucs pour respecter les autres usagers du lac

L’an passé nous avons publié un code d’éthique afin de se rappeler quelques règles qui nous per­mettent de mieux vivre ensemble sur le lac.

À cette fin, il y a les bouées blanches posées à 100 mètres de la rive. Dans cette zone nous vous demandons de naviguer à 10 km/h maximum. En ski nautique, éviter de partir et d’arriver dans cette zone qui est réservée à la baignade et au canotage.

Afin de protéger les rives de l’érosion, certaines activités doivent absolument se pratiquer dans le centre du lac car elles génèrent d’énormes vagues pour le grand plaisir des sportifs qui pra­tiquent ces sports : il s’agit du wakebord et sur­tout du surf.

Si vous naviguez à moteur, rappelez-vous que les voiliers ont priorité partout sur le lac. Vous devez les laisser passer.

Toutes les limites de vitesse sur le lac ont été approu­vées par Transport Canada et les patrouilleurs peuvent vous imposer une amende si vous ne respectez pas les limites.

Dans votre embarcation, à chaque fois que vous mon­tez le volume de la musique, vous devriez vous éloigner de la rive par respect de la quiétude des riverains, car le bruit porte loin sur l’eau!

Qui dit chalet dit visite, qui dit visite dit musique. Cette fois vous ne pouvez pas éloigner votre cha­let à chaque fois que vous montez le volume. Toutefois vous pouvez avertir votre entourage et baisser le volume à partir d’une certaine heure. Il en va de même pour les feux d’artifice.

(Rédigé par l’Association du Grand-Lac- Saint-François – Secteur Sud, http://www. legrandlacstfrancois.net/ )plan_boué