Lors d’une assemblée générale tenue au Centre communautaire de Weedon, les douze membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la municipalité de Weedon–CSN (STTMW) ont mis fin à une grève générale illimitée déclenchée le 20 janvier dernier en adoptant par scrutin secret, dans une proportion de 75 %, l’entente de principe intervenue avec la municipalité le 1er mai dernier.

Selon les représentants syndicaux, « Ce fut une négociation très difficile, pleine de rebondissements. Malgré tout, nous sommes satisfaits des gains que nous avons obtenus au terme de ce conflit de travail». Il semble que la présence d’un conciliateur a grandement facilité les échanges entre les parties.

«Le retour au travail s’est effectué dès le 11 mai», de préciser le président local du syndicat, M. Claude Lacroix. «Nous pouvons donc passer à autre chose. Nous demandions des conditions de travail similaires aux autres municipalités de la région et nous les avons obtenues. Pour y arriver, nous avons pu compter sur l’appui de huit autres syndicats municipaux de notre région, du Conseil central des syndicats nationaux de l’Estrie et de toute la Confédération des syndicats nationaux », de conclure Monsieur Lacroix.