Réseau Environnement salue la décision du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charrette, de modifier le Règlement sur la récupération et la valorisation de produits par les entreprises. Il s’agit là d’un des gestes les plus importants pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre (GES) très dangereux pour le climat.

À partir de maintenant, le Ministère soumet les vendeurs de réfrigérateurs et autres appareils réfrigérants à l’obligation de disposer des mousses polluantes et des gaz inclus dans ces appareils électroménagers. Cet ajout à la responsabilité élargie des producteurs (REP) devrait permettre annuellement la réduction de plus de 200 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre, soit l’équivalent de ce que 60 000 voitures émettent par année. Actuellement, seulement 10 % de ces gaz sont recyclés au Québec.

La modification du projet de règlement a donc le potentiel de réduire significativement les émissions de GES et de contribuer concrètement à la lutte contre les changements climatiques.

Source : Réseau Environnement