À l’instar de ses collègues membres de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), le maire de la Ville de Disraeli, Jacques Lessard, accueille favorablement la nouvelle entente fiscale intervenue récemment avec le gouvernement provincial et dans laquelle, notamment, Québec transférera l’équivalent d’un point de la TVQ afin de soulager ses partenaires municipaux, qui voient leurs obligations et responsabilités croître à tous les budgets.

D’ailleurs, à son avis, la taxation foncière est un modèle en fin de vie ou d’une autre époque, car l’assiette fiscale des gouvernements municipaux est complètement transformée par les changements démographiques et économiques. Le contribuable collabore, au gouvernement de contribuer. Avec en moyenne 70 % des revenus qui dépendent de l’impôt foncier, les municipalités n’ont que deux options pour assurer pleinement leurs responsabilités en constante augmentation : hausser les taxes des contribuables ou demander au gouvernement de participer.

Selon le maire Lessard, le gouvernement ne fait que remplir sa promesse en réglant la situation. « Le transfert de l’équivalent d’un point de TVQ, c’est autant d’argent que mes collègues mairesses et maires n’auront pas à aller chercher dans les poches des contribuables. Pour une fois, ce sera une entrée d’argent ! », déclare-t-il, heureux.